ADEP

ADEP veut dire Association pour Débats et Etudes sur la Pédophilie. Il s'agit donc d'un lieu pour débattre et étudier la pédophilie et surtout les pédophiles. FORUM INTERDIT AU MOINS DE 16ANS


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

B.5.2 La pédophilie est-elle naturelle? - La pédophilie féminine - Femmes abuseuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Quelques extraits du livre "pédophilie, prévenir pour protéger", de Latifa Bennari, suivis de commentaires.

Il existe des femmes qui éprouvent des attirances sexuelles pour les enfants.

Dans ce cas, ce sont des femmes pédophiles. Ou alors des hétéro ou homosexuelles bloquées à un âge inférieur. Ce n'est pas la même chose. Soit elles sont hétérosexuelles ou homosexuelles immatures qui aiment la masculinité. Par exemple pour les hétérosexuelles, elles aiment la masculinité chez des individus de maturités assez équivalentes ou des hétérosexuelles qui aiment la masculinité même chez les personnes de maturité inférieure.
Il y a des femmes hétérosexuelles, qui aiment donc la masculinité, ce qui fait d'elles des hétérosexuelles. L'hétérosexualité féminine, c'est l'attraction sexuelle d'une personne de sexe féminin, pour la masculinité. Ces femmes que j'évoquais à l'instant donc aiment la masculinité aussi chez les enfants. Le simple fait que des jeunes garçons aient un visage masculin et soient munis d'un pénis, symbole de masculinité, cela peut suffire à certaines hétérosexuelles à combler leurs attractions.
C'est ce qui arrive avec certaines mères incestueuses, qui manquant d'un homme dans leurs vies, se rabattent sur leurs fils, à qui elles font jouer le rôle de l'homme de la maison et qui se doit donc de combler les besoins sexuels de la mère. Cela ne fait pas d'elles des pédophiles, car là où une hétérosexuelle de ce genre sera séduite par la masculinité d'un jeune garçon avec son visage, son allure et son sexe masculins, le pédophile sera séduit par la petite taille, le comportement enfantin, la douceur de la peau sans poils... Voir les sujets sur ce que j'appelle les faux pédophiles :
http://adep.etudiantforum.com/t14-c3-la-sexualite-bloquee-difference-entre-vraie-et-fausse-pedophilie
Ainsi que le dossier sur les critères d'attraction des vrais pédophiles :
http://adep.etudiantforum.com/t55-h-4-2-points-de-vue-des-gens-points-de-vue-des-pedophiles-leurs-criteres-d-attraction

D'autres ne sont attirées que par un enfant (le leur, souvent).

L'inceste est souvent bien différent de la pédophilie. Mais les frontières entre les deux sont parfois floues et poreuses.
Voir le sujet suivant sur l'inceste
http://adep.etudiantforum.com/t56-b4-la-pedophilie-est-elle-naturelle-les-parents-castrateurs
Et le sujet sur l'instinct parental
http://adep.etudiantforum.com/t78-o3-l-instinct-parental-instincts-parentaux-et-pedophilie

D'autres qui ont abusé d'enfants en les initiant aux plaisirs sexuels.

Il est difficile de dire si ceux qui abusent d'enfants en prétendant les initier aux plaisirs de la sexualité, sont des pédophiles. Certains oui. Il est évident que de nombreux pédophiles actifs d'ailleurs entrainent les enfants dans des jeux sexuels de cette façon, en les initiant sexuellement. Ils tirent alors profit de cette éducation sexuelle qu'ils mettent en pratique avec leurs victimes qu'ils influencent alors pour arriver à leurs fins égocentriques (et pervers).
Mais selon moi, bien d'autres abuseurs qui initient les enfants, le font sans être forcément des pédophiles, mais plutôt par opportunisme, voir nymphomanie. Ils veulent exploiter leurs sexualités et le font avec les personnes qu'ils ont sous la main. Comme dit un peu plus haut, certains pourraient prendre comme partenaire sexuel, une petite fille, non pas par pédophilie, mais parce que c'est un individu de sexe féminin qui possède une part de féminité, entre autres la peau douce, l'allure et chevelure féminine ainsi que la présence d'un vagin.

Dans la plupart des cas, les abus sexuels sont commis par des femmes qui ne sont pas pédophiles. Si il est vrai que les victimes que j'ai rencontrées ont été gravement perturbées dans leur construction affective et sexuelle, leurs blessures ne leur ont pas été infligées par une personne pédophile. Encore une fois, c'est l'abus sexuel et lui seul qui est condamnable.

Je suis d'accord, c'est vrai que ce n'est pas la pédophilie elle même qu'il faut condamner mais l'acte sexuel sur les enfants.
En revanche, il serait bon de préciser en quoi ces femmes abuseuses d'enfants ne sont pas des pédophiles.

Femmes hétérosexuelles abuseuses
Une nourrice, une cousine, une femme de ménage, une tante restée vieille fille. Les dizaines de témoignages que j'ai reçus concordent. Ces femmes privées d'une présence masculine adulte pour des raisons culturelles (moyen orient musulmans) ou pour toute autre raison, peuvent un jour reporter leur manque sur un enfant dont elles ont la charge. Certes elles n'ont à priori pas d'attirance sexuelle pour les enfants, mais elles ne rencontrent pas l'homme. C'est bien connu "faute de grives, on mange des merles". L'enfant devient un exutoire sexuel.

Cela se tient et parait logique en effet. Cela arrive aussi parfois dans des cas d'incestes que la mère se rabattent sur l'enfant et lui fasse jouer un rôle qui n'est pas le sien au lieu de le considérer comme un enfant. On en revient alors à l'histoire que les incestueux brisent le lien parent/enfant. Une femme hétérosexuelle qui abuse d'un enfant pour les raisons citées, peut en effet non pas voir en un jeune garçon, un enfant qui l'attire comme ce serait le cas pour un(e) pédophile, mais une personne possédant une certaine masculinité dans le visage, la présence du phallus et autres. Et donc cette femme peut aller se rabattre éventuellement sur cette image de masculinité et faire de l'enfant effectivement un exutoire sexuel.

Les mères incestueuses
Sont-elles automatiquement pédophiles? Encore une fois non! Si leur attirance est spécifiquement orientée vers leur enfant, il ne s'agit pas de pédophilie. Dans ce contexte, le passage à l'acte résulte d'une incapacité à contenir un élan d'affection, aussi fort soit-il, et à l'empêcher d'évoluer vers une pulsion sexuelle ; pulsion qui ne se reportera sur aucun autre enfant.

Je ne suis pas d'accord sur le fait que l'inceste n'est pas de la pédophilie. Car cela peut l'être dans certains cas. Mais des cas d'incestes selon moi minoritaires. Effectivement l'inceste arrive parfois à cause d'un mélange entre affection et pulsion sexuelle. Mais dans ce cas, cela est plus ou moins de la pédophilie. Car cela est de l'affection spécifique envers l'enfant donc une attirance pour l'enfance. Ce qui est de la pédophilie car on rappelle que la vraie pédophilie, c'est l'attraction sexuelle pour l'enfance. La pédophilie est parfois selon moi, due à un instinct parental exacerbé. Mais très rare dans le cas des mères, en raison de l'instinct maternel,
voir le sujet : http://adep.etudiantforum.com/t78-o3-l-instinct-parental-instincts-parentaux-et-pedophilie
Mais il ne faut pas oublier que l'instinct maternel n'est pas l'apanage de toutes les mères.
Sinon les frontières ne sont-elles pas parfois poreuses entre amour pour les enfants (dont les nôtres), les trouver mignons, attendrissants, affectueux et attraction sexuelle? Il en manque pas beaucoup parfois pour que l'un entraine l'autre. La pédophilie peut favoriser le développement  de sentiments d'amour et de tendresse envers les enfants.

J'ai reçu le témoignage de femmes tellement obnubilées par la crainte de céder à leur désir pour leur enfant, qu'elles s'interdisent tout contact physique avec lui. Forte de mes expériences, j'encourage ces femmes à travailler plutôt sur leurs craintes que sur leurs désirs prétendus dangereux. Je connais des femmes qui ont ainsi retrouvé une sérénité intérieur, qui leur a même permis de bâtir une nouvelle relation avec un homme.

Il serait intéressant d'en savoir plus sur ces femmes. Ce qu'elles ressentent, si elles ont une raison particulière ou une explication sur leurs attractions envers leurs propres enfants. Il serait intéressant aussi de connaître le sexe de leurs enfants. Dans le cas d'attraction de ces mères envers leurs fils, il se pourrait qu'il s'agisse d'hétérosexualité ou de mères possessives qui considèrent plutôt leurs enfants de sexe opposé comme un petit fiancé que comme un fils. Dans ces cas là, il peut s'agir plus ou moins de pédophilie.
Voir le sujet sur les parents castrateurs http://adep.etudiantforum.com/t56-b4-la-pedophilie-est-elle-naturelle-les-parents-castrateurs
Ou alors il y a aussi les cas de mères qui cherchent à combler l'absence de rapport sexuel ou amoureux en se rabattant sur leurs propres enfants, notamment de sexe opposé. Il n'est pas rare en effet d'entendre des mères dire à leurs fils, "tu es l'homme de ma vie", brisant plus ou moins le lien entre parent et enfant en le mélangeant avec un lien entre deux amoureux. En bref, il y a de nombreux cas de figure possibles dans les rapports incestueux et les femmes plus ou moins pédophiles. Et non pas seulement deux, comme l'affirme d'ailleurs bêtement Pierre Mailloux qui prétend que les femmes pédophiles n'existent pas, si une femme abuse d'un enfant, c'est qu'elle est soit mentalement déficiente ou psychotique. Non! Il y a bien d'autres cas de figures dont les cas précités.

Les femmes figées dans une attirance sexuelle pour les enfants
Là, il s'agit de pédophilie. Rares sont les témoignages que j'ai pu recueillir. Ces femmes vivent une très grande solitude car, contrairement aux hommes pédophiles, elles ne vont pas chercher à regarder ou à rencontrer des enfants dans des lieux publics.

Si ce n'est que les hommes pédophiles ne vont pas tous non plus chercher à rencontrer des enfants dans des lieux publics, voir même en rencontrer tout court, notamment ceux qui ne sont pas pédophiles assumés.

Elles se contentent de la présence des enfants qui évoluent dans leur entourage.

C'est ce que font pas mal d'hommes pédophiles aussi. Après les femmes le font plus que les hommes.

Les agressions sont très rares. Les passages à l'acte, quand ils ont lieu, s'effectuent toujours en douceur et sont précédés par un temps d'apprivoisement qui oscille entre tendresse et sournoiserie, d'où la difficulté pour la victime de porter plainte.

Tout à fait, mais je rajoute un petit détail. C'est que la difficulté de porter plainte vient aussi du fait que les femmes abuseuses sont considérées comme inexistantes. Cela vient aussi du fait que les femmes représentent la douceur alors que les hommes, pour les victimes de sexe masculin, sont censés être virils et solides.
Voir le sujet sur les circonstances des abus sexuels, partie sexe de l'abuseur et de la victime : http://adep.etudiantforum.com/t60-m2-les-victimes-les-circonstances-des-abus-sexuels

Devenir mère pour une femme pédophile peut se révéler un drame existentiel. Elles vivent dans la hantise d'être découvertes telles qu'elles sont et de se voir retirer leurs enfants. Elles craignent également de céder à leurs attirances.

Cela arrive beaucoup aussi à certains pédophiles hommes, notamment les non assumés et surtout les pédophiles tardifs, qui ne se découvrent être pédophiles que tardivement. Cette découverte d'attraction pédophilique, alors qu'ils avaient déjà des projets d'avenir familiaux, va bouleverser leur existence, notamment parce qu'ils n'y ont pas été préparés contrairement aux pédophiles qui développent leurs attractions envers l'enfance durant la puberté comme c'est souvent le cas.
Il faudrait vérifier aussi alors si c'est aussi le cas pour ces femmes pédophiles. Ont-elles découverts leur pédophilie tardivement ou en l'ont elles développées pendant leurs maturations? Mais dans les deux cas, elles ont quand même des chances de ne pas avoir le même point de vue que les hommes sur leurs propres pédophilies. Car les femmes fonctionnent encore une fois très différemment des hommes, sur le plan sexuel et aussi au niveau instinct parental. Sans compter que comme dit plus haut, l'opinion répandue considère que les femmes pédophiles, éventuellement active, n'existeraient pas. Ce qui rend la situation encore plus délicate pour elles, car elles peuvent avoir encore plus de mal à en parler que les hommes pédophiles.

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum