ADEP

ADEP veut dire Association pour Débats et Etudes sur la Pédophilie. Il s'agit donc d'un lieu pour débattre et étudier la pédophilie et surtout les pédophiles. FORUM INTERDIT AU MOINS DE 16ANS


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

D.3 -Cas soignables - Dérèglement hormonal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Alors tout d'abord, les hormones sont des substances organiques fabriquées par diverses glandes du corps. Elles gèrent certaines fonctions biologiques, immunitaires et comportementales.
Quelques exemples :
-La cortisone secrétée par les glandes surrénales, servent à moduler le système immunitaire ainsi que l'humeur et la tension.
-Les glandes thyroïdiennes synthétisent une hormone gérant l'humeur, la mémoire, le rythme cardiaque et bien d'autres choses.
-La testostérone gère la libido et donc influe sur le comportement sexuel qui influe également sur l'humeur, ainsi que la puberté.

Toutes ces hormones sont donc sécrétée par des glandes dont le fonctionnement peut être déréglé. Ce qui peut donner :
-Pour les glandes surrénales, la maladie de Cushing si l'hormone est trop synthétisée, ce qui provoque des troubles de l'humeur, des problèmes de tensions artérielles et une obésité. La maladie d'Addison, c'est le contraire, il s'agit d'une insuffisance surrénale. Ce qui provoque aussi des problèmes de tensions et cardiaques ainsi qu'une perte de poids.
-En cas d'hypothyroïdie, l'individu souffre lui aussi de troubles de l'humeur, de la mémoire et du rythme cardiaque.
-Pour la testostérone, ce qui nous intéresse ici dans ce topic et ce forum, synthétisée par les testicules, une dose trop élevée peut provoquer des troubles de la sexualité, notamment une libido trop forte et une perte de repère au niveau de sa sexualité.

Les dérèglements hormonaux sont dus à diverses causes, peu connues dont parfois l'hérédité. Mais une cause fréquente, est une tumeur, pas forcément cancéreuse. Les tumeurs suivant leurs positions ont tendance à détraquer l'organisme.
Un des exemples les plus flagrants, bien que très rare, est le phéochromocytome qui est une tumeur située sur les surrénales et qui provoque un excès d'adrénaline. Ce qui donne, entre autres, des pulsions, des accès de rage et des problèmes artérielles.

Des tumeurs peuvent aussi provoquer un dérèglement hormonal au niveau de la testostérone qui augmente la libido de l'individu et le pousse parfois à un appétit sexuel exacerbé et difficile voir impossible à satisfaire. Cela revient en quelque sorte à de la boulimie sexuelle.

L'érection, le plaisir sexuel et l'excitation sexuelle sont provoqués par des stimuli, physiques, visuelles ou érotiques. Suivant les goûts, les besoins, la psychologie et la libido de l'individu, certains stimuli exciteront plus sexuellement l'individu que d'autres. Un homme hétérosexuel sera plus excité sexuellement par le stimuli visuel d'une femme, notamment si elle correspond esthétiquement à ses critères, que la vision d'un homme ou un enfant. Les stimuli provoquent des réactions qui envoient des signaux au cerveau et aux glandes reproductrices, provoquant l'excitation sexuelle, érection, plaisir et éjaculation...

Imaginons maintenant une personne dont le taux de testostérone est déréglée et anormalement élevé. Du coup les stimuli lui font envoyer plus de signaux au cerveau et aux testicules. Il va réagir plus facilement et plus fortement aux stimuli et aura un appétit sexuel bien plus élevé et des besoins plus nombreux et plus forts à satisfaire et donc plus dures à satisfaire tant ils seront forts, nombreux et tant sa libido élevé le poussera à recommencer à se satisfaire, sans compter que le cerveau va s'habituer (si ce n'est pas déjà le cas) à une haute de dose de plaisir sexuelle et va réclamer sa dose en envoyant régulièrement des signaux auxquels l'individu devra répondre, parfois au point de le rendre obsédé, de ne pas pouvoir penser à autres choses, d'avoir des difficultés à gérer ses humeurs, d'être frustré sexuellement chroniquement, d'avoir des pulsions sexuelles, des céphalées pulsatiles, des insomnies, des problèmes de tensions artérielles, car l'excitation sexuelle et surtout la jouissance provoque une forte tension des muscles, une dilatation des pupilles, une forte tension artérielle et donc un rythme cardiaque augmenté (d'où éventuellement les insomnies et autres troubles du comportement).

Cela poussera certaines personnes à se rabattre parfois sur des enfants. Notamment aussi parce que certains experts considèrent que pour être pédophile, l'attraction sexuelle envers les enfants doit être préférentielle, mais je ne suis pas d'accord. 30% des hommes répondraient positivement aux stimuli d'enfants. Comme je l'ai dit dans le topic F.3, cela peut être interprété par le fait qu'ils sont porteurs d'un gêne de pédophilie, qui est une question de goût. Le gout aux aliments est fortement influencé par les gênes. Ce qui veut peut-être dire que ces 30% pourraient n'être que légèrement pédophiles dont le gêne ne s'expriment que (très) légèrement. Mais il ne faut pas non plus aussi oublier certains facteurs externes, comme les facteurs psychologiques.

Cela peut paraître péjoratif, mais la plupart des hommes sont attirés par les femmes, car ils sont dominants, virils et cherchent à se masculiniser en étant complémentaire avec les femmes plutôt faibles, fragiles et cherchant à se féminiser. La complémentarité vient du fait que la femme peut chercher la solidité et la virilité chez un homme qui lui va chercher la fragilité et la douceur chez la femme et chacun alors répond au besoin de l'autre.

Néanmoins, certaines personnes répondent (parfois légèrement) à des stimuli pédophiles. L'attraction sexuelle pédophile est alors probablement refoulée, ou faible peut-être en raison de facteurs externes, comme le fait que les enfants ne répondent pas au besoin de l'individu ou en raison de la psychologie de l'individu.
Mais si les signaux sont plus nombreux en raison du dérèglement hormonal, l'individu va alors éprouver une attraction sexuelle plus forte et perturbante envers les enfants. La forte libido, pourrait lui faire mettre de côté le facteur psychologique qui fait barrage au développement de l'attraction pédophile.

Ce type de pédophilie là est donc en quelque sorte soignable, car elle est due à une cause sous-jacente, à savoir la libido trop élevé dû au dérèglement hormonal dû éventuellement à une tumeur ou une mauvaise gestion de la sexualité, notamment une activité sexuelle trop fréquente. Néanmoins baisser la libido d'un pédophile ordinaire se fait aussi afin de l'empêcher d'abuser d'enfants voir de ne plus ressentir d'attraction envers eux. Alors que chez un pédophile de ce genre, sa pédophilie n'est pas pathologique. Donc, celui qui est déréglé hormonalement, sa pédophilie n'est peut-être alors pas pathologique non plus, mais refoulée. Néanmoins, on peut considérer dans ce cas, que c'est son dérèglement hormonal qui est pathologique, et qui a alors fait surgir une pédophilie refoulée, mais naturelle, chez l'individu.

Il ne faut pas oublier non plus que chaque individu a ses critères d'attraction et de répulsion. Chez un hétérosexuel, il est fréquent que le corps muni d'un vagin et sans poil soit un critère d'attraction, tandis que le corps muni d'un pénis et poilu sera au contraire un critère de répulsion. Généralement dans ces cas là, le dérèglement de la testostérone, pousse l'individu à voir uniquement ses critères d'attraction s'intensifier fortement.
Si de nombreux individus ne trouvent pas forcément beaucoup de leurs critères d'attraction envers les enfants, beaucoup d'entre eux ne sont pas rebutés par les enfants. Il est en effet assez naturel d'être attiré par les enfants qui inspirent souvent l'attendrissement et sont souvent attirant physiquement pour de nombreux individus.

Comme certains experts considèrent que pour être pédophile, il faut aimer les enfants de façon préférentielle, cela sous-entend que de nombreux individus qui ne sont pas considérés comme des pédophiles, ont un côté pédophile. Moi je les qualifie de pédophiles quand même. De pédophiles non préférentiels, précisément. D'ailleurs, un bisexuel est à la fois hétérosexuel et à la fois homosexuel. Si il est, supposons, un peu plus hétérosexuel qu'homosexuel, il reste homosexuel quand même.
Pour les cas de pédophiles non préférentiels, ce sont sûrement des facteurs psychologiques qui font blocages vis à vis de certains cas de pédophiles refoulés, l'instinct parental par exemple (notamment chez les femmes comme expliqué dans les sujets O.2 et O.3) ou la différence de maturité et de rapport égalitaire contrairement à ceux qui ont développé leurs pédophilies qui sont fréquemment excités justement par l'inégalité de la relation.

En conclusion, un désordre hormonale au niveau du taux de testostérone, peut parfois pousser un individu a développer des attractions pédophiles qui étaient jusqu'alors refoulées, réprimées et bloquées par diverses barrières psychologiques. Ce genre de dérèglement peut même parfois leur faire abuser d'enfants suivant certains facteurs.
Le dérèglement hormonal est alors pathologique, mais ce n'est pas le cas de la pédophilie qui surgit et qui était très probablement refoulée par des facteurs psychologiques ou les besoins de l'individu dont les critères d'attractions ne correspondent alors pas aux enfants.
Ce qui pousse un individu à développer une orientation sexuelle, ce sont ses préférences, ses sentiments et probablement une part de génétique (qui influe sans déterminer) mais aussi les barrières psychologiques qui font obstacles aux développements envers certains types d'individus. Mais si un individu est déréglé hormonalement et a trop de testostérone dans le sang, cela peut faire sauter les barrières psychologiques de l'individu qui peut alors se mettre à développer une attraction pédophilique qui avait été bloquée jusqu'alors par des dites barrières psychologiques qui poussaient l'individu à réprimer cette attraction, la refouler, voir lui provoquer un fort dégout.

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum