ADEP

ADEP veut dire Association pour Débats et Etudes sur la Pédophilie. Il s'agit donc d'un lieu pour débattre et étudier la pédophilie et surtout les pédophiles. FORUM INTERDIT AU MOINS DE 16ANS


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

J.3.4-Les témoignages - Dr Pierre Mailloux - Entretient 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Réponse à une nouvelle interview de Pierre Mailloux sur la pédophilie. Il donne beaucoup d'interview sur ce sujet, malheureusement à chaque fois pour dire des énormités.

L'interview peut être écoutée ici : http://www.radioego.com/ego/listen/8961

Alors l'expert en pédophilie, Hubert Van je sais pas quoi. Malheureusement comme pratiquement tous les experts en pédophilie, il est à côté de la plaque. Déjà il dit que la pédophilie est à la fois une orientation sexuelle et une maladie. Petit problème, elle est soit l'une soit l'autre, ça peut pas être les deux. Et encore un expert en pédophilie qui n'a toujours pas compris que suivant plusieurs facteurs à évoquer et à prendre en compte, la pédophilie est parfois une orientation sexuelle, d'autres fois une maladie.
En plus il dit que pour être pédophile, il faut être attiré exclusivement par les enfants. Ca dépend. Mais encore une fois il se trompe. Un homme attiré par la féminité que ce soit chez une enfant de 10ans, une ado de 14ans ou une femme de 30ans, est un hétérosexuel. La féminité peut se trouver dans les trois types d'individus précités. Quand un individu est attiré par les trois, il est hétérosexuel avec une tranche d'âge d'attraction large, mais hétérosexuel quand même. Quand on est pédophile, on est attiré par l'enfance, là on est pédophile. Et effectivement l'enfance, on ne le trouve que chez les enfants, donc à priori on l'est exclusivement. Mais des tas d'individus sont à la fois pédophiles et hétérosexuels. Je m'explique dans un article écrit sur le forum de l'Adep :

http://adep.etudiantforum.com/t55-h42-points-de-vu-des-gens-points-de-vu-des-pedophiles-leurs-criteres-d-attraction
voir notamment "6) La synthèse entre l'enfant et la femme"


En revanche, ce qui est vrai, c'est qu'il faut arrêter de dire le mot pédophile et ses dérivées dès qu'on évoque un cas d'abus sur enfant. Il s'agit dans ces cas là de pédosexualité et/ou de pédocriminalité. La pédophilie est l'attraction sexuelle envers les enfants impubères, rien d'autres. La pédosexualité et la pédophilie sont donc deux choses distinctes.
Et les abuseurs d'enfants effectivement, on en trouve partout. Et nombreux d'entre eux ne sont pas des pédophiles, mais des violeurs opportunistes, des dominants, des sadiques, des incestueux (généralement pas pédophiles). Celà n'empêchent évidemment pas certains cas de pédosexualité d'être commis par des pédophiles bien entendu, mais il n'empêche qu'on n'a pas à dire "victime de pédophilie", la pédophilie, c'est l'attraction sexuelle envers les enfants, donc il n'y a pas de victimes de pédophiles, mais de pédosexuels ou pédocriminels.

Dans l'échantillon de cet Hubert, qui a pris que des abuseurs sexuels d'enfants, il y a des psychotiques, des psychopathes, des perverts et des gens normaux (qui n'ont pas de maladies mentales), ça me parait normal. Mais pour lui, le vrai pédophile est exclusif, comme dit plus haut, c'est faux. Par contre Mailloux rate sa contre-expertise. Puisqu'il dit que tous les pédophiles (il veut dire abuseurs d'enfants) qu'il a connus, étaient mariés et donc étaient aussi hétérosexuels, mais il ajoute après qu'ils faisaient l'amour avec les femmes en fermant les yeux et en imaginant des petites filles à la place. Ce qui veut donc dire qu'ils ne sont pas hétérosexuels, ou alors bloqués à un âge inférieur. Le problème, c'est que Mailloux une fois de plus généralisent complètement. Il prend son exemple préféré du type qui fait l'amour trois fois par mois avec la femme et trois fois par semaine avec la petite fille et il en fait une généralité et sous entend que tous les pédos agissent ainsi, ce qui est complètement faux, j'en ai vu plein qui n'agissaient pas du tout de cette façon. Mais Mailloux lui dit bien, qu'ils sont tous comme ça et "c'est comme ça que ça marche". Oui, mais pour certains seulement.
Si Mailloux dit que tous les cas qu'il a vus sont ainsi, soit il ment, soit ses cas sont triés sur le volet et c'est l'impression que je commence à avoir, tant il a une expérience et un point de vue ultra restreint sur l'ensembles des pédophiles, sans compter qu'il ne tient compte que de ceux qui sont déjà passé à l'acte. Ce qui représente déjà une moitié des pédophiles en moins, car il y a les passifs d'un côté et les actifs de l'autres. Il y a les semi-actifs aussi, mais bon passons.

Comme dit plus haut, après il parle de normalité. Juste un problème, il n'explique rien. Je suis d'accord avec sa définition de l'homo puis l'hétérosexualité, mais il y a clairement un manque d'objectivité dans son discour quand il se met à parler de maladie. Qui décide de ce qui est normal ou pas? Si il parle d'orientation sexuelle, c'est qu'il s'agit d'une question de gouts, aucun expert n'a encore bien démontré en quoi il était anormal d'avoir des gouts différents. D'autant plus que des individus attirés par des enfants, il y en a énormément, mais la majorité d'entre eux ne sont pas attirés par les enfants au point que ce soit sexuel (et encore, peut-on en être sûr?). Après, il y a une question de gout, de sentiments, de sensibilité, de point de vue et bien d'autres encore. Beaucoup d'experts disent que la pédophilie est une maladie parce que les pédophiles abusent d'enfants (parfois en les traitant comme des adultes). Mais encore une fois, la pédophilie, c'est l'attraction sexuelle envers les enfants, pas les rapports sexuels, ce sont deux choses distinctes. Ce n'est pas parce qu'un individu est pédophile qu'il n'est pas capable de comprendre que les enfants ne raisonnent pas et ne comprennent pas les choses comme les adultes. Et même les pédophiles qui sont pédosexuels ne sont pas forcément malades. Pour ceux qui considèrent que les enfants sont aptes à consentir à des rapports sexuels, il ne s'agit pas forcément de maladies, il s'agit tout simplement généralement de gens qui croient ce qui leur arrange de croire. Et qui ne le fait pas ça? Croire ce qui nous arrange fait partie intégralement de l'humanité. Combien de personnes croient en la sincérité d'un homme politique parce qu'il a un discours qui leur convient? Même après démonstration que le politicien en question est un menteur, souvent les gens s'autopersuadent du contraire. Combien d'entre nous posent des questions en voulant avoir la réponse qu'ils veulent et reposeront la question jusqu'à ce qu'on leur réponde ce qu'ils veulent entendre? Ils ne veulent pas la vérité et chercher à comprendre, ils veulent juste une explication qui leur donnerait raison de continuer à penser comme ils veulent penser. Il s'agit d'un mécanisme d'autodéfense afin de se sentir en sécurité et aussi une question d'égo et de réaction en groupe, la nature humaine est ainsi. Certains pédophiles actifs (donc pédosexuels aussi) font pareils. Et le but n'est pas de leur trouver des excuses, rien à voir, mais de comprendre. Le but de certains semblent de trouver et répandre une explication plausible qui conviendrait à la plupart des gens, même si elle est fausse. C'est bête, ça ne résoudra rien, ça fera seulement plaisir au gens, mais le problème ne sera pas résolu, pire, il s'aggravera.

C'est donc vraiment abbérant cette histoire de dire "ce n'est pas ma faute si je suis pédophile, je suis malade, c'est pour ça que j'abuse d'enfants". Quoi que la pédophilie puisse être, une orientation sexuelle, une maladie ou autres, faire du mal aux enfants est un crime. Après il faut tenir compte des circonstances atténuantes ou aggravantes, car il ne faut bien évidemment pas non plus, punir les gens, pédocriminels ou pas, de la même façon suivant plusieurs facteurs. Mais encore une fois que l'on tienne compte ou pas de ce qu'est la pédophilie, ce n'est pas la même chose que la pédosexualité. On choisit rarement d'être pédophile (même si c'était un choix, tant qu'aucun mal n'est fait, on devrait avoir le choix), par contre être pédosexuel est un choix. Même si certains pédosexuels ont des problèmes de pulsions (donc à punir et traiter différemment des pédo sadiques par exemple)C'est quand même dingue que les gens ne comprennent pas celà, y compris Mailloux qui s'imaginent que si on parle d'orientation sexuelle pour désigner la pédophilie, celà légitimera la pédosexualité. C'est un expert en pédophilie, mais il dit des choses totalement absurdes. En bref, Mailloux refuse la possibilité de la pédophilie = orientation sexuelle, uniquement parce qu'il ne veut pas que ça serve d'excuses aux pédosexuels, tout comme certains refusent que la pédophilie soit génétique parce que celà excuserait les pédosexuels. Pourant le but est de comprendre et non pas d'excuser. Encore une fois, les gens et Mailloux veulent que les pédophiles soient méprisés, et donc refusent certaines théories. Même si la pédophilie est génétique (elle l'est partiellement, j'en suis sûr), ce n'est pas la même chose que la pédosexualité, donc ça n'excuse pas. Il existe, même pour des pédophiles exclusifs des moyens de se satisfaire sexuellement sans faire de mal aux enfants.
De même pour la pédophilie pathologique (ça arrive aussi), même quand c'est pathologique, le pédocriminel doit être puni pour le mal qu'il a fait afin qu'il comprenne qu'il a fait quelque chose de mal (et non pas pour faire plaisir au peuple) et il doit être soigné pour que sa pédophilie pathologique parte et qu'il ne recommence plus.

Mailloux parle ensuite de femmes pédophiles. Effectivement beaucoup moins connu. Mais j'ai déjà commenté celà. Je rappelle juste que les femmes pédophiles et surtout abuseuse d'enfant sont très difficilement quantifiables. Et encore une fois, Mailloux confond pédophilie et pédosexualité puisqu'il assimile les femmes pédophiles à des femmes qui couchent avec des enfants de 8ans. Deux choses distinctes encore une fois, Mailloux n'est pas objectif.

C'est assez marrant (si on peut en rire), parce que Mailloux évoque plus tard (à la 23em minutes), la différence de libido et le fonctionnement de la sexualité entre les deux sexes, tout en se posant la question un peu avant du pourquoi il ne semble y avoir que des hommes pédophiles. Ce n'est pas la première fois qu'il répète tout celà et depuis le temps, il n'a toujours pas tilté le lien qu'il pouvait faire et qui lui donnerait partiellement la réponse? Bien que je ne sois pas encore tout à fait sûr, quand on m'a parlé de la différence homme/femme sur la plan sexuel, j'ai tilté tout de suite et compris que la réponse à cette fameuse question était là dedans. Mailloux n'est pas assez sérieux. Si il l'était vraiment, il creuserait plus loin, s'ouvrirait plus et surtout ne restreindrait pas la pédophilie aux cas judiciaires.

Mailloux répond "non la pédophilie n'est pas une orientation sexuelle". Mais il n'explique pas.
Il ajoute ensuite "il n'y a pas de vrais ou de faux pédophiles". Si justement. Comme expliqué plus haut, une personne attirée par la féminité autant chez les enfants que chez les adultes, n'est pas un vrai pédophile. J'en parle dans les liens suivant :
http://adep.etudiantforum.com/t12-c1-la-sexualite-bloquee-ou-faux-pedophile-quest-ce-que-cest
http://adep.etudiantforum.com/t13-c2-la-sexualite-bloquee-cas-dun-heterosexuel-bloque
http://adep.etudiantforum.com/t14-c3-la-sexualite-bloquee-difference-entre-vraie-et-fausse-pedophilie#50
Mailloux incapable de faire des distinctions entre les pédophiles ou supposés pédophiles, me parait une fois de plus faire preuve d'un grand manque de sérieux dans ses recherches sur le sujet. Il se contente de beaucoup trop peu comme explications.

Selon Mailloux et je ne sais quel organisme, le pédophile est attiré de façon préférentielle envers les enfants.
Déjà pour moi, c'est faux, car il y a des tas de pédophiles non préférentiels, mais qui sont attirés par des enfants quand même et certains parmi eux exploitent leurs attractions sexuelles envers les enfants (quand je dis exploitent, ça veut qu'ils approchent les enfants qui leur plaisent, pas forcément qu'ils leur font du mal).
Mais celà sous entend quelque chose d'intéressant. Celà voudrait dire alors qu'il existe des tas d'individus qui sont attirés sexuellement par des enfants mais moins que par les adultes? Mais on ne les considère pas comme des pédophiles, ni des déviants, ni des anormaux, ni des malades? Mais si il y a des gens de ce genre qui restent attirés par des enfants, même si ce n'est pas préférentiel, celà veut dire que l'attraction sexuelle envers les enfants est plus répandue qu'on ne le croit et donc que c'est sûrement plus naturelle qu'on voudrait nous le faire croire. Un pédophile selon les critères de Mailloux pourrait alors tout simplement être un individu qui a plus développé ses attractions et ses sentiments (l'un favorise le développement de l'autre) envers les enfants qu'un type attiré de façon non préférentielle. Dans ces cas là, en quoi la pédophilie serait une maladie ou une anomalie, si des tas de gens restent attirés sexuellement par les enfants bien que de façon non préférentielle? D'ailleurs des études montreraient que plus de 30% des gens auraient un côté pédophile. Ce genre de vérité semble déranger. Cette façon de mettre les pédophiles non préférentiels de côté et ne pas les considérer comme des pédos anormaux ne seraient pas en quelque sorte un moyen de mieux faire croire que la pédophilie est une maladie ou autre anomalie, en excluant ceux et uniquement ceux qui sont préférentiels? Si on supposait que la pédophilie est plus naturelle, suivant le raisonnement que je viens de faire, il serait alors plus difficile de mépriser les pédophiles et les considérer comme anormaux. Mais les gens à mon avis, Mailloux compris, veulent que les pédophiles soient considérés comme anormaux, déviants ou autres qui les font mettre à l'écart au lieu de trouver un moyen de les rapprocher des gens dit normaux.
C'est la raison pour laquelle Mailloux semble s'entêter à dire que les pédophiles ne sont pas normaux, alors que rien dans ces discours ne démontre celà.

Après Mailloux parle des pédos mariés. Déjà commenté plus haut, je rajouterais juste qu'il existe des tas de pédophiles qui ne se marient pas et qui ne sont pas du tout attirés par des femmes, ni même la féminité. On en parle en ce moment en France, d'un pédophile recherché qui aurait abusé 12 jeunes garçons et pas de filles. Tony Duvert, un écrivain appologiste de la pédophilie, n'aimait que les jeunes garçons, James Barrie aussi, Roger Peyrefitte aussi et bien d'autres. Comment Mailloux peut-il ne pas savoir ça encore une fois? Tous les pédos qu'il a vus étaient marié?! Encore une fois, soit il ment, soit ses cas sont triés sur le volet. J'en ai vu des tas de pédophiles et certains effectivement avaient fondés des familles, d'autres ne pouvaient pas, car pas du tout attirés par les femmes ou ne voulaient pas et approchaient les enfants autrement ou tout simplement même, n'approchaient pas les enfants.
Mailloux généralise aussi complètement avec son histoire de pédophiles qui tous en faisant l'amour aux femmes, ferment les yeux et pensent à la petite. Il insiste carrément sur le fait qu'ils sont tous comme ça. Encore une fois, il existe des pédos attirés que par les jeunes garçons. Et il existe aussi des pédophiles attirés par les femmes et les jeunes filles, voir à nouveau l'extrait que j'ai recopié de mon forum plus haut sur la synthèse entre la femme et l'enfant en italique. Et que fait-il des pédophiles passifs, des dominants, des compulsifs? Comment Mailloux peut-il ne pas savoir ça?! C'est vraiment impressionnant ce que ces soit disants experts peuvent être incompétents et extrêmement limités dans la compréhension de la pédophilie. Alors que ce n'est pas si compliqué à comprendre, perso, je ne suis pas quelqu'un de très intelligent, je ne suis pas un débile non plus, mais si j'arrive à comprendre certaines choses, c'est parce que je m'en donne la peine. Mailloux lui, ne se donne pas la peine, un peu plus que l'ensemble des gens parce qu'il est dans le milieu, mais c'est le strict minimum qu'il fait, c'est loin d'être assez.

Mailloux affirme ne toujours pas avoir d'explication sur les critères de la pédophilie?! Il ajoute ensuite ensuite que ça fait 20ans qu'il se pose la question?! Je n'en reviens pas qu'il ne sache même pas la réponse à une question aussi simple. J'ai trouvé la réponse tout de suite personnellement avec un peu d'écoute, d'observation et de reflexion. Mailloux encore une fois, n'est pas sérieux dans ses analyses sur la pédophilie, sinon il aurait trouvé la réponse très vite. Alors qu'il a eu 90cas et qu'il y travaille depuis 20ans. Ca me parait très grave là quand même. La réponse se trouve ici :

http://adep.etudiantforum.com/t55-h42-points-de-vu-des-gens-points-de-vu-des-pedophiles-leurs-criteres-d-attraction
Voir aussi les différents types de pédophiles :
http://adep.etudiantforum.com/t53-e0-les-differents-types-de-pedophiles-classification-des-pedophiles

Mailloux ajoute ensuite "la pédophilie n'est jamais dans l'intérêt des enfants et c'est toujours traumatisant pour eux". Une fois de plus, il confond pédophilie et pédosexualité. Très mauvais psychiatre et expert en pédophilie qu'il est décidément. Ce sont les bases pourtant et il ne les connait pas.

Mailloux répond à la première auditrice que la pédophilie n'a rien à voir avec le pouvoir. J'ai déjà répondu à celà dans un autre topic. Je rappelle juste que si, la domination renforce parfois certaines attractions et met en scène une fragilité jouissante aux yeux de certains. D'ailleurs les films porno mettent souvent en scène de la domination, chez les pédophiles celà arrive aussi donc.
L'auditrice refuse elle aussi l'orientation sexuelle pour la pédophilie, parce que les enfants ne sont pas consentants. Encore une fois, elle aussi et Mailloux aussi ne savent pas la différence entre pédophilie et pédosexualité. Mailloux en plus renforce et fait bêtement l'amalgame entre les deux. Ca qui a pour effet de freiner la progression dans la compréhension de la pédophilie, résultat le problème empire, en partie à cause de Mailloux.

La 2nde auditrice demande quels sont les signes qui montrent qu'un enfant est abusé. Mailloux dit avoir très peu de réponse et ne répond même pas (même en victime, il semble ne pas bien s'y connaître). Je ne suis pas très doué en victimologie. Mais je sais certaines choses tout de même.
Déjà pour commencer, chaque enfant aura sa façon de réagir et suivant plusieurs facteurs de l'abus sexuel. Entre autres pour résumer, il y a :
-Hypervigilance, l'enfant peut croire que tout le monde lui veut du mal.
-Renfermement, l'enfant peut se refermer sur lui même. Notable surtout quand il est habituellement le contraire.
-Terreurs nocturnes, assez fréquent.
-Libido plus élevé que la normale. Exploitation de sa sexualité à un niveau supérieur par rapport à son âge.
-Refoulement, l'enfant oublie puis se souvient plus tard, à l'aide de flash qui lui rappelle certaines circonstances de ses abus.
-Gêne vis à vis de la nudité ou de l'intimité.
-Comportement disfonctionnels, comme de l'agressivité innappropriée et excessive.
-Reproduction de l'expérience abusive, en bref, normalisation de l'expérience abusive.
-L'enfant recopie le comportement de l'abuseur, en étant du genre violent si l'abuseur a été violent par exemple, ou manipulateur si l'abuseur a été manipulateur etc...
Il y en a bien d'autres.

Ensuite, Mailloux parle d'enfants négligés qui sont les cibles des pédophiles. Oui, mais encore une fois, attention à ne pas confondre pédophile et pédosexuel. Un pédophile qui n'a pas de mauvaises intentions, mais qui est assumé, aura plus tendance à approcher les enfants négligé, car il aura plus de chances de s'en faire aimer, car l'enfant y verra quelqu'un qui s'intéresse à lui, entre autres.
Pour ce qui est des pères incestueux, je ne suis pas sûr qu'on puisse parler de pédophilie. Car les parents incestueux seraient surtout des parents qui cherchent à détruire le lien parent/enfant. Mais même des pédophiles parents ne détruisent souvent pas le lien parent/enfant pour les mêmes raisons que les enfants n'exploitent pas leurs sexualités et expériences sexuelles avec leurs parents, car le rapport est trop différent et trop particulier pour qu'ils mélangent rapport parent/enfant et le plaisir sexuel. J'en parle dans deux sujets sur le forum de l'adep, dont voici les liens :
http://adep.etudiantforum.com/t56-b4-la-pedophilie-est-elle-naturelle-les-parents-castrateurs
http://adep.etudiantforum.com/t45-f6-les-pedocriminels-les-incestueux
Mais une fois encore, Mailloux confond pédophilie et pédosexualité, puisqu'il dresse des portraits de pédophiles fréquents. D'abord ceux qui ciblent les familles monoparentales pour abuser des enfants, puis les pères incestueux. Ce ne sont pas des pédophiles, mais des pédosexuels encore une fois et surtout Mailloux considèrent que ces cas là sont les plus fréquents des "pédophiles", c'est faux, je veux bien croire que ce soient des cas fréquents chez les pédosexuels, mais surement pas des pédophiles dans l'ensemble si on tient compte de tous les types de pédophiles qui existent, il y en a plus d'une vingtaine, Mailloux n'en connait qu'un.

L'animateur évoque ensuite le fait que les gens ont peur de donner des bains à leurs enfants et que le monde devient paranoiaque. Mailloux répond non. Je me demande des fois de quelle planète il débarque. La paranoia augmente de plus en plus. On voit de la pédophilie partout et on utilise ce mot à tord et à travers. Mais bon, passons.

Alors là, Mailloux s'est surpassé de chez surpassé à la fin et prouve bien son incompétence et son grand manque d'expérience en la matière. Il dit que les pédophiles sont souvent attirés autant par les jeunes filles que les jeunes garçons. Hallucinant, Mailloux est-il vraiment sûr d'être un grand expert en pédophilie?
Sur un large échantillon de boylovers (pédophiles assumés aimant les jeunes garçons), seulement 10% d'entre eux sont aussi attirés par les jeunes filles. Doc Mailloux, veuillez lire le livre de Serge André "qu'est-ce que la pédophilie?", bien que ce ne soit pas une référence non plus (trop généraliste encore une fois), au moins le cas de pédophile attiré par les jeune garçon y est intéressant (mais pas non plus représentatifs de tous les boylovers). Les pédophiles attirés à la fois par les jeunes garçons et jeunes filles sont très rares et même le petit pourcentage attiré par les deux, a une préférence pour l'un des deux. Comme dit plus haut, il y a un pédophile en France recherché pour avoir abusé 12 jeunes garçons. Lewis Carroll aimait les jeunes filles, James Barrie les jeunes garçons, Tony Duvert aussi. De nombreux pédos n'aiment que les jeunes filles, car ils aiment à la fois les enfants et la féminité. D'autres n'aiment que les jeunes garçons car ils sont dégouté de la féminité ou/et par identification (plus facile avec un enfant du même sexe) et pour bien d'autres raisons, un pédophile aime très souvent soit les jeunes garçons, soit les jeunes filles, mais pas les deux.
Je vous invite à lire ceci pour comprendre, vous comprendrez aussi pourquoi les pédophiles n'aiment pas les enfants poilus. Mailloux dit qu'il ne comprend pas ça non plus, décidément il sait pas grand chose Mailloux sur la pédophilie :
http://adep.etudiantforum.com/t55-h42-points-de-vu-des-gens-points-de-vu-des-pedophiles-leurs-criteres-d-attraction

Mailloux qui affirme que les pédophiles sont essentiellement attirés par les deux sexes, me laissent encore penser que les cas dont il s'occupent sont triés sur le volet, ce qui est le cas de toutes façons, puisqu'ils sont tous en prison. Incroyable aussi que Mailloux pense que seul le corps sans poil compte pour les pédophiles. C'est un critère c'est vrai, mais c'est loin d'être le seul. L'organe génitale a au contraire une grande importance pour un bon nombre de pédophiles. Le vagin représente la féminité et suppose qu'il soit pénétré (objet fantasmatique) tandis que le pénis représente la masculinité et le déni de la castration pour certains pédos.
Sans compter que pour de nombreux pédophiles, le plus important n'est pas le corps, mais le visage, qui est soit masculin soit féminin, donc garçon ou fille, généralement pas les deux, il y a donc un critère de préférence majeure. Et il y a aussi le comportement infantile qui compte pour de nombreux pédophiles, pareil, les garçons et les filles n'ont pas les mêmes passions ni le même tempérament, il y a donc une préférence très fréquemment observée. Il ne sait pas ça non plus Mailloux?! En vingt années de recherches, il n'a même pas compris ça?! Je le redis encore, c'est vraiment un très mauvais expert en pédophilie et je ne dis pas ça gratuitement ni pour l'insulter, mais parce qu'il l'est vraiment. Le seul expert que je trouve correcte, c'est l'association ange bleu, dont voici mes commentaires sur leur témoignage :
http://adep.etudiantforum.com/t41-j1-les-temoignages-l-ange-bleu

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum