ADEP

ADEP veut dire Association pour Débats et Etudes sur la Pédophilie. Il s'agit donc d'un lieu pour débattre et étudier la pédophilie et surtout les pédophiles. FORUM INTERDIT AU MOINS DE 16ANS


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

J.3.3-Les témoignages - Dr Pierre Mailloux - Entretient 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Réponse à un autre entretient que le Dr Pierre Mailloux a donné sur la pédophilie à la radio en compagnie d'un sexologue, Mario je sais plus qui, dont voici le lien :
http://www.radioego.com/ego/listen/8846

A la 10em minutes, Mario évoque les pédophiles exclusifs and non exclusifs, point que Mailloux n'avait jamsi évoqué avant. Celui-ci répond par un raclement de gorge et un rire nerveux, ce qui semble vouloir dire qu'il est gêné, comme si il aurait préféré qu'on en parle pas. Par la suite d'ailleurs, il tente de changer de sujet (en bref, il fuit). Le "t'as p'têtre raison, mais j'ai des gros doutes", il met son égo en valeur. T'as p'tet raison veut dire qu'il ne sait pas trop quoi dire, mais il rajoute qu'il a de gros doutes, veut dire qu'il refuse d'y croire à cause de son égo. Les gens écoutent souvent avec leur égo et reconnaître qu'ils se trompent ou revoir leur jugement revient souvent à un sentiment de faiblesse envers soi-même. C'est malheureusement pour ça que les débats n'avancent pas et que même les hommes politiques restent statiques dans leur point de vu.

Mario dit qu'un pédophile non exclusif se rabattent sur les enfants quand quelque chose va mal. C'est faux, ou du moins c'est rare. Les pédophiles actifs non exclusifs manipulent très souvent les enfants de façon à leur faire faire ce qu'ils veulent que les enfants fassent et non agressent à proprement parler les enfants. Sans compter qu'il y a parmi les pédophiles non exclusifs, les pédophiles préférentiels qui préfèrent les enfants et les non préférentiels qui préfèrent les adultes. Et se réfugier dans un monde enfant, ne veut pas dire qu'ils vont forcément agresser les enfants ou même les manipuler.

La comparaison avec les chevaux est intéressante, mais attention à ne pas confondre pédophiles et prédateurs. car Mailloux évoquent les chevaux comme étant dociles pour certains et hors controle pour d'autres, mais attention, pédophiles ne veut pas dire qu'ils sont hors controles, seulement certains le sont.

Il reconnait tout de même que certains cas, les p'tits cas pour lui, peuvent se contrôler, enfin un peu de bonne foi, même si je pense qu'il peut difficilement faire autrement avec quelqu'un qui en a de l'expérience en face de lui.

Mailloux dit qu'il y a très peu de différence entre la castration chimique et la castration chirurgicale. Que je sache, les effets secondaires sont assez nombreux et désagréables avec les androcures, le prozac et autres produits utilisés pour la castration chimique.

Mario dit que certains individus castrés chimiquement, peuvent parfois avoir des excitations sexuelles. Mais ça dépend tout simplement de la dose et du degré d'excitation, tout bêtement. Mailloux réplique par un exemple de patient qu'il a fait castrer, mais c'est pas tout à fait pareil, si c'est un individu castré chirurgicalement.
L'arc réflexe est tout à fait exacte, en effet, si l'individu masculin est castré, c'est sûr, il ne peut plus avoir d'érection et d'attraction sexuelle. Mais je continue à dire que ce n'est pas forcément la solution, il faut d'abord écouter l'individu, cerner son cas, voir si il n'y a pas une cause sous-jascente à sa pédophilie ou ses pulsions, lui faire des examens etc... avant de décider si il ferait mieux d'être castré ou pas, sans compter qu'il existe aussi des médicaments qui ne castrent pas mais calment la libido et dans certains cas, ils peuvent suffire.

Mario évoque les fait que les animaux sont différents des humains. Point intéressant rarement évoqué. Effectivement, je le dis moi aussi souvent, les animaux ne pensent pas et n'ont donc pas de fantaisies sexuelles. Je suis d'accord avec Mailloux quand il dit qu'un individu castré n'a plus d'envies sexuelles. Même ceux qui ont des fantasmes sexuels, si l'envie n'est plus là, via la disparition de la libido (l'appétit sexuel), aucun fantasmes sexuels ne les tenteront. Métaphoriquement parlant, c'est comme retirer le sens gustatif d'un individu, manger dans ce cas ne sera plus un plaisir pour lui, car les aliments n'auront plus de gouts.

Mailloux dit néanmoins après qu'il ne faut pas ramener des annecdotes et en faire des généralités, je suis d'accords, mais c'est un peu ce qu'il fait parfois. Le cas évoqué par Mario est impossible à cerner, il faudrait l'eximiner pour savoir pourquoi il a agressé un enfant à la suite d'une ablation des testicules. Il y a des tas d'explications possibles autres qu'un fantasme sexuel sous entendu par Mario.

Mailloux parle de la castration comme la recette la plus efficace au monde. En effet, mais encore une fois, j'insiste bien que ça résoud pas le problème, ça le détruit. Castrer un individu fonctionne toujours, peu importe qu'il soit homo ou pedo ou autres, il sera toujours impuissant après. Mais j'insiste sur le fait que ce n'est pas la meilleure chose à faire à chaque cas.

A la 19em minute, ils parlent du fait qu'un déviant sexuel (ce terme ne me plait pas trop), un pédophile on va dire, n'est plus intéressé quand une femme à un poil au pubis. Je suis d'accord, en effet, un pédophile aime les enfants pour des apparences et comportements d'enfants. Le poil leur enlève l'apparence d'enfant. Mais attention, ça veut dire qu'un individu qui est attiré à la fois par les jeunes filles et par les femmes indifféremment, n'est donc pas un pédophile, mais un hétérosexuel aux gouts larges, car il est attiré par des critères de féminité! Et non des critères d'enfants.

L'âge d'or des pédophiles est souvent 10ans en effet, mais la plupart aiment surtout les 9 à 12ans, plutot que les 8 à 10ans, mais bien sûr ce ne sont que des chiffres, les pédophiles sont tous différents et ont tous leur tranche d'âge d'attraction.

Mario se trompe sur les pédophiles quand il parle d'immaturité des pédophiles et quand il dit qu'il faudrait les rendre plus matures et ils seront guéris de leur pédophilie. Les vrais pédophiles, qu'ils soient matures ou pas, restent des pédophiles, car il s'agit dans leurs cas de gouts personnelles. Tandis que dans les cas d'hétérosexuels à gouts larges ou gout bloqués à une tranche d'age enfants, là on peut modifier la tranche d'âge car ils ont des gouts correspondant à la féminité et la féminité se trouvent chez les enfants comme chez les femmes. Contrairement à un vrai pédophile qui lui à ses gouts focalisés sur les enfants. Les critères d'enfants, on ne les trouve que chez les enfants, c'est pourquoi tenter de convertir un "vrai" pédophile est vain souvent.

"Il y a autant d'hommes immatures que de femmes immatures mais y'a pratiquement pas de femmes pédophiles, donc la thèse de l'homme immature est mauvaise" dit Mailloux.
Logique en effet. Seulement, le pourcentage de femmes pédophiles, ou abuseuses d'enfants, car n'oublions pas que ce n'est pas la même chose, c'est difficile à évaluer. Surtout les abuseuses, car il faut dire que le sexe de l'abuseur et le sexe de la victime a une forte influence sur ce qui suit l'abus sexuel. Le sexe féminin est considéré comme le sexe faible et de la douceur, donc une femme abuseuse, on n'y croit généralement pas trop. Tandis que le sexe masculin est considéré comme le sexe fort et dur. Donc quand un individu masculin, se fait abuser, il le voit parfois comme une honte vis à vis de sa masculinité et un outrage vis à vis de sa virilité. Et les sentiments de honte vis à vis d'eux même sont fortement multipliés quand ils sont abusés par une femme, considérée comme faibles. C'est pourquoi les abus sexuels sur les hommes sont parfois, voir souvent plus délicat à traîter et peu connus, car les victimes par honte se taisent sûrement plus que les victimes féminines et se taisent encore plus quand l'agresseur est une femme. Sans compter la crédibilité des gens, il est assez fréquent que l'on refuse de croire à une histoire d'abus sexuel quand l'abuseur est une femme, ce qui encourage encore plus leurs victimes à se taire.
Il y a aussi le fait comme expliquer plus haut que l'immaturité fait que certains individus sont attirés par les enfants, mais pas de la même façon que les vrais pédophiles.

Ensuite, moi je pense, mais je ne suis pas sûr, que si les femmes ne sont presque jamais pédophiles et d'après mon expérience personnelle, 98% des vrais pédophiles sont des hommes, c'est dû à une fonctionnalité de la sexualité différente.
En effet, les femmes et les hommes au niveau sexuel, ne fonctionnent pas pareil. Il est donc logique que la réponse à la question "pourquoi seuls les hommes sont pédos" se trouve dans cette différence de fonctionnement dans la sexualité entre les deux sexes.
La différence majeure est au niveau du fait que le plaisir sexuel des femmes se trouvent à 90% dans la tête et 10% dans les glandes reproductrices. Les hommes c'est le contraire. Et ça expliquerait bien des choses, comme par exemple le fait que les femmes peuvent avoir plusieurs orgasmes de suite, tandis que les hommes ne peuvent éjaculer qu'une fois. Très probablement parce qu'une fois les testicules à sec (métaphoriquement parlant), 90% du plaisir sexuel des hommes disparait (puisqu'ils fonctionnent à 90% dans les testicules et 10% dans la tête), tandis que les femmes même après orgasme, leur plaisir sexuel reste présent à 90% quand même.
Ca expliquerait aussi pourquoi l'ablation des glandes reproductrices empêchent les hommes de jouir sexuellement mais pas les femmes.
Et maintenant, ça pourrait expliquer aussi pourquoi les hommes ne contrôlent pas leurs attractions sexuelles et pourquoi certains se retrouvent à être attirés sexuellement, par des enfants, tandis que les femmes, si le plaisir est à 90% dans la tête, elles ont donc un meilleur contrôle de leurs attractions. C'est sûrement plus compliqué que ça à mon avis, et ce n'est qu'une théorie, mais je suis presque sûr que la réponse se trouve quelque part dans ce que je viens d'expliquer.

Mario soulève le point intéressant des femmes abuseuses à la 23em minutes. Je n'ai rien à ajouter à ce que j'ai dit plus haut là dessus, si ce n'est que Mario dit que les hommes utilise leur sexualité pour régler tous leurs problèmes contrairement aux femmes. Je pense effectivement, mais je ne suis pas sûr, que les hommes ont plus tendance que les femmes à surinvestir leur sexualité et que c'est pour ça aussi qu'il y a plus d'abuseurs d'enfants masculins, parce que ces gens là ressentent du coup plus de pulsions, de frustrations sexuelles et donc en viennent à s'en prendre à des enfants. Mais attention encore une fois, ce genre de violeur opportunistes ne sont pas forcément des pédophiles, mais des individus cherchant le rapport sexuel voir parfois le rapport abusif et de domination.

Mario répète "on s'entend que les pédophiles sont surtout des hommes immatures", Mailloux est d'accord, mais c'est une fausse idée encore une fois.

Mario ensuite dit que les femmes abuseuses pourraient être des nymphomanes, Mailloux dit que c'est faux, que les femmes abuseuses sont surtout psychotiques ou déficientes intellectuelles. Mais il n'a vu que deux cas, une de chaque. C'est pas assez pour faire les déductions qu'il fait. La thèse de la femme nymphomanes selon moi reste à creuser et non à jeter aux oubliettes parce que Mailloux n'a pas vu des cas de ce genre.

Mario fait ensuite une comparaison entre un adulte ayant un rapport sexuel avec des enfants impubères et un adulte de 35ans avec une fille de 16ans. Il est décidément assez largué sur le sujet ce type là, malgré quelques allusions pertinentes. Ce n'est généralement pas la même chose. Je ne parle du rapport inégalitaire, même si dans les deux cas, le rapport peut être fortement inégalitaire. Un homme de 35ans qui aime les filles de 16ans, ne les aimera souvent pas comme un pédophile du même âge qui lui aime les enfants de 10ans, les critères d'attraction ne sont pas les mêmes, sauf pour les cas d'individus que j'ai cités plus haut qui arrivent à être sexuellement attirés par les enfants pour des critères d'attraction similaires aux critères envers les adultes.

Une auditrice dit ensuite être contre de faire une nouvelle prison pour les délinquants sexuels, car ce serait leur accorder un privilège. Je ne suis pas vraiment d'accord, si une nouvelle prison est batie, ce sera une prison, ce sera pas un camp de vacances. Néanmoins, personnellement, je serais plutôt pour améliorer les prisons existants déjà avec de meilleurs moyens et un personnel plus qualifié, car y'a pas à dire, les soit disant experts en pédophilie sont souvent lamentables et même Mailloux dit parfois un peu n'importe quoi sur le sujet.

Elle demande ensuite comment mieux prévenir les abus sexuels. Mailloux répond cette fois un n'importe quoi, il évoque les femmes qui jette leurs petites filles à des abuseurs et en déduit que les femmes doivent se remettre en question. C'est idiot, toutes les femmes ne sont pas du genre à jeter leurs enfants à des abuseurs ou à faire abstraction des abus subis par leurs enfants, cette auditrice là par exemple elle a bien tenté de prévenir les autorités.

Ouh là, ensuite Mailloux dit que lors d'un abus, ce n'est pas l'âme (conscience) qui est atteint, mais l'épanouissement sexuel. Mais si, la conscience aussi est atteinte la plupart du temps, les abus perturbent aussi la vie sexuelle de la victime, je suis d'accord, mais dans bien des cas, elles perturbent aussi la conscience suivant plusieurs facteurs et de façons diverses et variées. 1er exemple qui me vient à l'esprit, celà peut perturber la victime dans ses rapports avec autrui, comme lui faire croire que tous le monde lui veut du mal.

Pas grand chose à dire sur le seconde auditrice qui a l'air un peu bizarre, j'ai pas tout compris sur ce qu'elle a dit. Mailloux dit que l'hypnose peut faire revenir de faux souvenirs. Ca m'étonne un peu, mais j'y connais rien à l'hypnose. Par contre le syndrôme de faux souvenir, la névrose de conversion, ça existe effectivement et ça arrive que des individus se prennent sincèrement pour des victimes alors qu'ils ne le sont pas du tout.

Mailloux dit ensuite qu'il y a 50ans le problème était le même, mais caché. Effectivement, aujourd'hui, on en parle beaucoup plus. La pédophilie et la pédocriminalité (je rappelle que ce n'est pas la même chose) ont toujours existé. Par contre, c'est faux de dire qu'il y en a autant qu'il y a 50ans. De la pédophilie et pédocriminalité, il y en a de plus en plus. Les agressions sexuelles sur mineurs ont doublé ces 10 dernières années, alors qu'avec les moyens technologiques et psychologiques qu'on a aujourd'hui, ça devrait être le contraire. La société hypersexualisée a une grande part de responsabilité dans tout ça. Et c'est la preuve que le problème n'est pas traité comme il faut et que les experts ne sont pas assez nombreux ou compétents.

Mario parle ensuite des adolescents qui sont plus sexualisés de nos jours, notamment à cause d'internet, c'est un point important en effet. La pornographie en libre circulation est aussi en partie responsable des abus sexuels commis, notamment les adolescents qui ne sont pas encore aptes à bien intégrer la sexualité et les rapports particulièrement déformés entre les partenaires dans les films porno, mettant souvent en scène des fantasmes (fantasme = tient pas compte de la réalité) et que certains ados trop influençables pourraient mal interprêter. Mailloux n'y croit pas, aller savoir pourquoi, il prefère rejeter la faute sur les parents pas assez vigilents (ce qui compte aussi celà dit, mais y'a plusieurs autres facteurs).

L'auditeur suivant demande si la pédérastie est génétique. Mailloux et Mario insistent sur la signification de ce mot. Ils ont raisons, mais la pédérastie désigne aujourd'hui l'attraction envers les adolescents, surtout de sexe masculin. Il était utilisé à la grèce antique pour désigner les rapports (sexuels parfois) entre un homme adulte et un jeune garçon.
Maintenant la réponse à sa question, mais en ce qui concerne la pédophilie, moi je dirais oui, la pédophilie est génétique, car la pédophilie véritable est une question de gouts et les gouts sont en bonne partie dans les gênes. "Mais", il ne suffit pas d'en porter le gêne pour l'exprimer. Suivant plusieurs facteurs, le porteur exprimera plus ou moins fortement le gêne. Là ou certains ne l'exprimeront pratiquement pas, d'autres l'exprimeront légèrement en étant attirés par les enfants mais pas au point d'en être sexuellement attirés, contrairement à ceux qui expriment fortement le gêne et dont l'attraction sexuelle envers les enfants s'est développée suivant plusieurs facteurs, notamment le vécu et le développement des sentiments. C'est une autre théorie, dont je suis presque sûr, mais reste encore assez flou.
Le coup des pédophiles qui disent qu'ils viennent au monde comme ça pour se déculpabiliser est idiot. La pédophilie est l'attraction sexuelle et il ne suffit pas de l'avoir pour abuser d'enfants automatiquement. Ce qui est bête c'est que certains experts rejettent cette possibilité justement parce qu'ils ne veulent pas que les prédateurs utilisent cette excuse, mais c'est idiot aussi. Ca reste une hypothèse possible et qui mérite d'être approfondie, le but est d'essayer de comprendre pas de trouver des excuses aux prédateurs, ça, c'est un manque d'objectivité.

L'homosexualité se développe aussi durant l'enfance qu'il dit le 3em auditeur, là Mailloux se montre méprisant et le traite d'homophobe. Mauvais psychiatre encore une fois qui n'est pas objectif et qui ne répond pas. Que sait-on de l'homosexualité au fait, a-t-ont fait des examens sur les homosexuels? Peut-être qu'on y trouverait des analogies avec certains pédos et moi j'en suis sûr. Mais les gens (Mailloux compris) refusent cette possibilité, car ils estiment que toutes comparaisons avec entre les pédos et les homos est une insulte envers ces derniers. Dommage car ça empêche de comprendre et de progresser, surtout que c'est ça le but, pas de trouver des excuses aux prédateurs ni d'être méprisants envers les homosexuels.

L'auditeur suivant demande si il y a une cure contre la pédophilie. Mario répond qu'il ne faut pas généraliser. Bah, heureusement, si même les psychiatres spécialisés (soit disant) dans la pédophilie se mettent à généraliser comme le font la plupart des gens qui n'y connaissent rien au sujet, ce serait vraiment grave.
Mailloux et Mario se mettent à parler des récidives. Toutes les sources s'accordent sur des chiffres allant de 10 à 20% de récidivistes non traîtés (avec des médicaments ou des thérapies). Mailloux dit que les gros cas récidivent à 80% après six mois d'incarcération. Seul problème, c'est que 6mois de prison, ça veut clairement dire que ce n'est pas un gros cas, les gros cas prennent beaucoup plus. Mais sinon effectivement, les environs 15% ne sont qu'une estimations sur un échantillon large et varié. Mais il est logique effectivement que plus un prédateur commet de lourds crimes plus il a des chances de continuer. Mais je ne suis pas sûr que Mailloux et moi ayant les mêmes notions de petit ou gros cas. C'est même sûr.
Un gros cas par exemple, un prédateur compulsif au point de ne pas être capable de se retenir et d'abuser de dizaines d'enfants, ses très fortes pulsions ont des chances de le faire récidiver en effet. Par contre pour Mailloux d'attraction des pédophiles fait une différence entre un petit ou un gros cas, ce à quoi je ne suis pas d'accord. Quelque soit la tranche d'âge auquel un pédophile est attiré que ce soient les 3 à 6ans ou les 9 à 12ans, les chances qu'il abuse d'un enfant sont les mêmes.

Mailloux répète ensuite que les prédateurs auraient une libido de plus en plus élevé en vieillissant. Je n'y crois pas trop, aucune raison de penser ça. Mais je ne peux contredire. Mailloux est moins de mauvaise foi que d'habitude puisqu'il reconnait quand même que la castration n'est pas appropriée à tous les cas. C'est appréciable et je suis d'accord.

Je n'ai rien compris à ce qu'a dit le dernier auditeur, mais apparemment ça n'a rien à voir avec la pédophilie puisque j'ai cru comprendre qu'il s'agissait d'un type qui se masturbait sur une place publique.

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum