ADEP

ADEP veut dire Association pour Débats et Etudes sur la Pédophilie. Il s'agit donc d'un lieu pour débattre et étudier la pédophilie et surtout les pédophiles. FORUM INTERDIT AU MOINS DE 16ANS

anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

F.7 Les pédocriminels - Les enfants pédosexuels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Topic consacré aux enfants qui violent des enfants.

Des enfants violeurs, celà doit être assez rare selon moi. Je verrai plutôt des adolescents être violeurs. les enfants je dirais plutôt abuseurs sexuels que violeurs. On rapelle qu'un viol est une pénétration forcée ou jugée non consentante en raison du jeune âge de la victime. Les enfants violeurs donc, qui vont jusqu'à la pénétration doivent vraiment être rares, car ils n'en sont pas encore généralement au stade de la pénétration, mais plutôt à celui des attouchements ou divers contacts physiques et/ou sensuels.

Sinon comme je le dis souvent, nous agissons suivant notre point de vue, les enfants y compris. Les enfants notamment agissent alors suivant les influences qu'ils ont. En effet, un enfant jusqu'à environ 7ans fonctionne beaucoup par imitation. Donc il imite beaucoup ses parents, grand frères, grandes soeurs, professeurs... Après 7ans même jusqu'à 10ans voir plus, ils fonctionnent beaucoup en se basant sur des modèles. Si ils se mettent à abuser sexuellement, il se peut donc fortement que celà soit dû à l'influence des parents, de cousins, frères ou copains d'une bande dont ils font partie. Des mauvais modèles à imiter et d'identification pour les enfants. Les enfants voient les adultes le faire, ils peuvent faire pareil, sachant ou croyant que celà leur fera du bien. Ou ils subissent des sévices de la part des parents (ou autres) et peuvent se mettre à normaliser les abus qu'ils vivent en pensant que celà est normal, donc si c'est normal, il leur parait normal de faire la même chose. Sans compter que parfois, les enfants abusés ressentent des émotions très ambigües entre le plaisir de découvrir la sexualité (celà dépend comment ça se passe) et la confusion et désorientation au niveau du fait qu'ils n'ont sont pas assez solides (notamment au niveau du "moi" psychologique) pour comprendre, interprêter et apprécier correctement les rapports sexuels. Cela fait qu'ils s'éveillent parfois aux plaisirs sexuels trop tôt, sans y être préparés (ou pas assez). Ce qui déforme les rapports avec autrui, leur donne une image fausse de la sexualité et les empêche de bien se contruire, car ils leur manquent des bases. Celà peut les pousser à commettre des abus voir des viols, car ils sont alors demandeurs de plaisirs sexuels sans vraiment comprendre ce que c'est et sans bien se connaître eux même. En bref, ils développent alors des comportements dysfonctionnels.

Mais une bande de copains qui sont du genre abuseurs, voir violeurs, peut parfois aussi suffir à influencer les plus jeunes, à minimiser les abus sexuels, genre les tournantes et à exposer les plus jeunes à une sexualité les faisant éprouver les plaisirs du sexe de façon précoce et les poussant à s'adapter à l'environnement où ils évoluent et donc à adopter les comportements des autres.

Il y a aussi la pornographie qui montre souvent des rapports sexuels basées des fois (voir souvent) sur de la domination, du sadisme, du masochisme, des abus, des viols, en bref tout ce qui est fantasmatique (donc ne tient pas compte de la réalité). Les enfants et ados peuvent parfois mal interprêter ce genre de choses.

Il ne faut pas oublier aussi que les enfants ont un point de vue très centré sur eux-même, sans vouloir être péjoratif, ils sont en bref, égocentriques. Même les adolescents le sont. Leurs points de vue évoluent de manière centrifuge, d'où aussi le fait qu'il peut y avoir plus facilement un manque de considération envers leurs partenaires ou leurs victimes notamment si les influences qu'ils ont subies sont mauvaises.

Et il y a aussi certains enfants et adolescents qui sont de nature très dominants, comme ceux qui terrorisent les plus petits, leur extorquent argent et nourriture voir les frappent pour se défouler. Ayant ce genre de comportement ancré en eux. Quand ils s'éveillent à la sexualité et faisant passer leurs envies à eux au dessus des autres, il est possible alors qu'ils se mettent à coerciser des plus jeunes de leur entourage pour se satisfaire sexuellement tout en ayant recours aux mêmes types de menaces et chantage qu'ils exercent sur ceux qu'ils battent et rackettent.

Sans vouloir dériver du sujet, c'est pour toutes ces raisons là que l'histoire de vouloir emprisonner les enfants, même à 10ans, quand ils commettent un abus ou un viol, est d'une absurdité consternante à mes yeux. A 10ans, on agit suivant des influences et on a un point de vue encore en construction. Ils sont donc souvent encore largement récupérables. Il faut pour celà les arracher des mauvaises influences qu'ils subissent, voir des mauvais traîtements ainsi que l'atmosphère dont ils sont forcés de s'adapter pour les placer dans des endroits où les influences seront meilleures et où ils pourront être mieux éduqués afin de remplacer leurs comportements dysfonctionnels par des comportements plus adaptés pour vivre en société. Le but n'étant bien évidemment pas d'excuser leurs comportements, mais de faire au mieux pour tout le monde. Bien sûr aussi ce genre de travail doit être fait par des experts et les enfants, une fois devenus ados puis adultes, ne doivent pas être relâchés n'importe comment. Il faut d'abord évalué au mieux son point de vue et son comportement pour voir si ses comportements dysfonctionnels ont bel et bien disparus. Et je le répète à 10ans, c'est encore faisable. Après à un certain âge, effectivement quand le point de vue est déjà forgé et abouti, l'individu a peu de chances d'être récupérable ou alors il faudra beaucoup plus de temps et d'efforts.

Un petit film, un peu bizarre je trouve (et pas terrible), mais évoquant le sujet, c'est "girl next door", à ne pas confondre avec le film homonyme avec Elisha Cuthbert. Ce film là met en scène une bande de gamins qui violent et torturent une adolescente dans un garage pendant plusieurs jours sous la direction de la matriarche bigote de la famille qui considère que la fille doit être traîtée ainsi pour je ne sais plus quelle raison. Les enfants fortement influencées par cette femme prennent plaisir à faire subir les pires sévices possibles à l'adolescente, sans être gênés et sans en éprouver du remord. C'est l'influence de la matriarche qui les font agir ainsi. Je pense que c'est la mère adoptive de la fille et que les enfants sont ses fils et des enfants du voisinnage. On y retrouve aussi donc l'influence de la bande de copains. Mais ce film me paraît tellement bizarre que je ne sais pas si on peut s'y fier, bien que celà soit inspiré d'une histoire vraie.



Dernière édition par Dante (Admin) le Jeu 27 Déc - 9:34, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com
Il faudra que je regarde ce film, tiens...
Je suis entièrement d'accord avec vous, quant à l'incarcération d'enfants de dix ans.
Comme vous le dites, a cet age là, nous ne sommes qu'un enfant ; et on peut parfaitement être rééduqué et devenir un adulte à part entière malgré cela.
J'ai déjà entendu un fait ou deux garçons avaient étés sanctionnés pour avoir reproduit un film pornographique sur une petite fille du même age. Cela prouve sans doute, comme vous le disiez également, le manque de considération par rapport à la "victime".

Voir le profil de l'utilisateur
Une petite chose que je peux rajouter aussi. Les enfants jusqu'à environ 7ans, fonctionnent par identification et par imitation. Genre, ils s'identifient à leurs parents, surtout celui du même sexe et ils imitent avec des jeux comme le papa et la maman, le docteur, la maîtresse, etc... Seulement encore faut-il qu'ils aient de bons modèles à s'identifier et à imiter. Si les parents et l'entourage sont des voleurs par exemple, les enfants vont jouer alors à voler, voir pire.

Après entre 8 et 11ans environ (ce sont des estimations), les enfants agissent beaucoup par modèles. Et là pareil, si l'atmosphère dans laquelle ils évoluent est néfastes le modèle sur lequel ils grandiront et construiront leur personnalité aura un impact défavorable dans leur manière d'intéragir dans la société.

Le mieux dans l'éducation des enfants est surtout de leur inculquer les notions de respect d'autrui. Et rien qu'à partir de 5, 6ans environ, ils peuvent commencer à en avoir des notions, bien sûr de manière prorgressive.

Mais il est clair aussi que de nombreux individus qui réclament genre la peine de mort des pédophiles et l'incarcération des enfants de 10ans, par vengeance et par haine. Seulement les enfants comment faut-il les éduquer? Quand un enfant fait des bêtises et incitent les autres enfants à le suivre dans son comportement inacceptable, il faut l'isoler du reste du groupe, afin qu'il arrête d'influencer les autres enfants, le punir éventuellement en lui faisant réparer les dégats qu'il aura fait. Lui expliquer pourquoi ce qu'il a fait était mal, notamment en lui rappelant les notions de respect mutuel et que les règles sont les mêmes pour tous. Et ensuite une fois qu'il a été puni, qu'il a compris pourquoi il a mal agi, on le réintègre dans le groupe, et on lui fait comprendre que désormais, ce qu'il a fait c'est du passé, il a été puni, il a payé, il est donc à nouveau le bienvenu dans le groupe. Le but étant de le réhabiliter et de permettre à ce qu'il puisse se comporter avec respect envers les autres et non pas de le punir pour se venger. On doit faire pareil dans tous les cas de figures, seulement comment faire comprendre cela à des enfants quand on voit que la société réclame la peine de mort et se donne donc le droit de vie ou de mort sur les gens? Comment les enfants vont-ils réagir quand ils découvrent une société haineuse qui appliquent des lois du talion et qui vont totalement à l'encontre de l'éducation saine qu'ils ont eues?

Ils vont très probablement être déboussolées et risquent de suivre les mauvais exemples que les gens et la société leur donnent. Genre "eux ils se donnent le droit de tuer, la société, les politiques qui sont censés être des gens respectables, bah et moi alors? Je peux le faire aussi alors, surtout si eux peuvent le faire sans que ce soit répréhensible." Certes, c'est extrémiste comme raisonnement, mais à plus petite échelle, les enfants, y compris une fois adulte, risquent d'adopter ce même type de raisonnement, comme dit plus haut, car ils se seront construits sur les bases qu'on leur aura donné. Pareil pour les comportements de mépris et de haine. Si les autres se donnent le droit de proner la haine et le mépris (et qu'on les laisse faire), les enfants vont faire pareil, notamment par mécanisme de défense mais aussi par imitation, puis en prenant modèle sur les autres, jusqu'à ce qu'ils achèvent la construction de leurs points de vue et qu'ils seront devenus des adultes haineux et méprisants qui influenceront à leur tour les enfant à être méprisants et haineux. Autrement dit irrespectueux, ce qui va totalement à l'encontre de ce qu'on essaye de leur inculquer et de ce qui est nécessaire à l'équilibre de la société.

C'est pourquoi je dis que niveau éducation et niveau influences, il y a vraiment de gros progrès encore à faire et cela empire avec la société de plus en plus haineuse et méprisante qui poussent les enfants à les imiter, à s'identifier à eux, à les prendre comme modèle et à construire leur point de vue sur de mauvaises bases. On entend souvent dire qu'il faut se débarrasser de ceux qui se comportent mal, genre les tuer, les torturer, appliquer la loi du talion, laisser les gens faire justice eux même, mais ces mêmes gens et la société ont leur part de responsabilité de certaines affaires criminelles. Généralement, évidemment ils le nieront et préféreront se contenter de ce qui leur arrange et de reflechir le moins possible. Le problème, c'est que pour résoudre un problème, il faut le comprendre, voir remonter à la source pour savoir sur quoi agir, notamment l'enfance et les influences.

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com
Vous avez entièrement raison.
Moi-même qui suis boylover, je suis choqué de voir l'éducation qu'ont les enfants aujourd'hui ; car il faut voir comment ils se comportent au collège et au lycée par la suite.
A côté de ça, je suis très agacé de voir que les jeunes, en plus de ne pas être respectés, soient sans arrêt désignés comme des délinquants responsables de nos problèmes ; d'autant que je suis moi-même un adolescent majeur.
Mais, comme vous le sous-entendiez, comment peux-t-on les faire changer lorsque depuis petits, les adultes autour d'eux les désignent comme tels ? Naturellement, si même les politiciens et les médias agissent ainsi, cela renforce les tensions et les jeunes se disent "Pourquoi respecter un système qui ne nous respecte pas ?".
Bien entendu, moi aussi, je fus enfant, et prenais mon père et les héros de cinéma américain ou de jeux vidéos comme des modèles.
Mais imaginons que mes parents étaient des consommateurs de drogues ; alors moi aussi serait probablement un jeune toxicomane aujourd'hui.
Et nous pouvons trouver tellement d'exemples similaires...
Quant à la peine de mort, j'y suis déjà opposé en règle générale avec des personnes adultes, alors je le suis encore moins pour des enfants de dix ans.
Malheureusement, plus les choses avancent, plus le respect et l'éducation se perdent.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum