ADEP

ADEP veut dire Association pour Débats et Etudes sur la Pédophilie. Il s'agit donc d'un lieu pour débattre et étudier la pédophilie et surtout les pédophiles. FORUM INTERDIT AU MOINS DE 16ANS


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

39-"Si tout le monde était homosexuel, ce serait la fin du monde"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

"Si tout le monde faisait comme vous, ce serait la fin du monde"
Par extension, cela sous entend donc "si tout le monde était homosexuel, ce serait la fin du monde". Voici ce que disent certains individus homophobes, car les accouplements homosexuels sont stériles.
Cette affirmation est totalement erronée, déjà parce que le sperme des homosexuels est tout aussi fécond que ceux des hétéros et les lesbiennes produisent des ovules exactement comme les autres femmes. La fécondation d'une lesbienne par un gay est donc tout à fait possible.

La différence et l'impossibilité théorique de l'accouplement et de la fécondation dans l'homosexualité fait peur et le sage peut comprendre cette peur, mais ce n'est pour autant qu'il l'accepte cette peur et encore moins le rejet des homosexuels. Beaucoup d'hétérosexuels ont peur que l'homosexualité se répande et augmente au sein de la population, ce qui réduirait donc le nombre d'hétérosexuels et donc une plus grande difficulté pour les hétérosexuels à trouver l'être qui leur correspond et aussi la peur de tomber amoureux d'une personne qui est en réalité homosexuelle. Parfois même, du point de vue des homophobes, c'est le dégout de se dire que parmi plusieurs personnes qu'ils trouvent attirantes, que la moitié serait homosexuelle qui poussent ces derniers à les rejeter. Mais c'est aux hétéros d'accepter les homos d'être comme ils en ont envie et non aux homosexuels de se cacher et de faire semblant d'être hétéros pour satisfaire les désirs égoïstes de ce genre d'individus homophobes.

Les homosexuels ne peuvent pas faire d'enfants avec leurs partenaires, mais ils veulent des enfants. Non pas parce qu'ils veulent copier les hétérosexuels, contrairement à ce que certains individus homophobes et pas très intelligents, vont prétendre. Mais parce qu'ils ont autant d'instinct parental que les hétéros. L'instinct parental est le désir d'avoir un enfant, de s'en occuper, de l'éduquer, de transmettre des valeurs, des choses, des connaissances et de le voir comme une part de nous même. L'homosexualité et l'instinct parental sont deux choses très distinctes. L'un n'empêche pas l'autre.

Les homosexuels vont donc chercher à avoir des enfants, d'une façon ou d'une autre, même si il ne devait plus y avoir d'hétérosexuel sur terre. Il y a aura quand même toujours un moyen pour que les homosexuels restants puissent avoir des enfants. De nos jours, cela paraît compliqué, car les lois sur les procédures d'adoption sont strictes et la société accorde une importance, voire une exigence, démesurée et très pointilleuse à la filiation. Certains individus vont même parfois jusqu'à considérer qu'un enfant grandissant auprès de ses parents biologiques est plus important que de grandir dans un environnement sécurisé, respectueux et chaleureux. Alors qu'il serait pourtant très simple que des hommes, qu'ils soient homos ou pas, donnent leurs spermes à des femmes, idem qu'elles soient homos ou pas, pour faire des enfants. Mais ce genre de procédé est considéré de nos jours comme immoral. Pourtant si des hommes et des femmes adoptent ce genre de pratique d'un commun accord entre eux, cela ne causerait des problèmes que du point de vue des individus bigots et pointilleux vis à vis de la filiation et qui veulent imposer au monde le schéma familial qu'ils considèrent, même pas comme étant le meilleur, mais comme étant le plus conforme à l'image qu'ils se font de la famille.

Certains, les homophobes les plus extrémistes et les plus idiots, disent aussi que les homosexuels profitent de la misère du monde car ils cherchent à adopter des enfants et que les enfants orphelins ont parfois perdus leurs parents à cause de la guerre, d'un accident, d'un attentat, d'une maladie etc... Ces homophobes affirment alors que les homosexuels se réjouissent des guerres et autres drames précités entrainant la mort et faisant des orphelins. Déjà d'une part, c'est bien évidemment faux. On peut vouloir qu'il n'y ait plus de guerre, plus d'accident, plus de maladie etc... Mais pas pour autant l'espérer, car n'importe quel individu faisant preuve d'un minimum de sagesse et de réflexion, se rendra compte qu'un monde, sans criminel, sans maladie etc... est une utopie! Moi, je veux vivre dans un château mais je ne l'espère pas, car à moins de gagner à la loterie (alors que je n'y joue même pas en plus), je sais très bien que ça ne m'arrivera jamais. Mais soyons sérieux, même si il n'y avait plus de guerre, plus d'accident, plus de maladie au monde, il y aurait encore des moyens pour les homos d'avoir des enfants, comme cela est déjà expliqué au dessus.

On peut aussi pousser le raisonnement plus loin, en reprochant aux médecins de profiter des maladies pour gagner de l'argent par exemple. Ou les policiers de profiter du crime pour avoir un travail et aussi gagner de l'argent. Les policiers et les médecins sont-ils pour autant des êtres méprisables que l'on devrait considérer comme des profiteurs qui se réjouissent de la misère et la détresse du monde? Pas du tout. Eux aussi peuvent très bien vouloir qu'il n'y ait plus de maladie ou de crime sur terre, mais ils sont réalistes et savent très bien que cela n'arrivera jamais.

Néanmoins, il faut admettre que les médecins et les policiers contrairement aux homosexuels, tentent de réduire la misère du monde, en diminuant voir en éradiquant les maladies et les réseaux criminels. Mais ils en tirent un profit personnel et financier quand même et savent très bien que le monde aura toujours besoin d'eux.

D'après le même raisonnement idiot de l'individu qui reproche aux homosexuels d'exister. Car au bout du compte, reprocher aux homosexuels d'être trop nombreux ou de ne pas s'accoupler pour féconder, c'est leur reprocher d'exister, tout simplement. C'est donc aussi, si on y réfléchit un peu plus, un prétexte hypocrite pour les rejeter de la part d'individus prêts à insinuer tout et n'importe quoi pour entrainer les autres dans leur point de vue pervers et répandre leur haine et leur mépris envers des gens différents. On pourrait aussi considérer par exemple que ceux qui font des études d'arts mettent en danger la société, car dans la vie, il faut des éboueurs et que sans eux, la société ne pourrait plus fonctionner car il en faut pour ramasser et trier nos déchets. Même si personne ne veut faire un tel métier. On en revient donc bien, aussi absurde que cela puisse paraître, au thème de ce dossier, si tout le monde faisait comme vous, voudrait devenir artiste et pas éboueur et bien ce serait la fin du monde. Mais c'est pourquoi, le nombre de place dans la police par exemple est limitée, car si il faut des policiers dans la société, il ne faut pas que des policiers. C'est pour cela que les offres d'emploi et les demandes varient! Donc non, si tout le monde voulait devenir artiste, cela n'entrainerait pas la fin du monde. Cela n'empêcherait pas les éboueurs d'exister, car les places dans les écoles d'arts sont limitées, ce qui pousserait le reste de la population à s'orienter vers d'autres carrières. Il en va de même pour la police, les places sont limitées et toutes les autres professions, où du coup les places sont réservées à ceux qui ont les meilleures motivations, diplômes etc... C'est pourquoi ceux qui finissent par faire un métier aussi déplaisant qu'éboueurs sont fréquemment des individus peu ou pas du tout diplômés. Il en irait de même si les gens du monde entier avait une intelligence et une connaissance considérables qui leur donneraient accès aux grandes études. Les universités continueraient de sélectionner ceux et celles qui ont les meilleures notes et les moins qualifiés, par rapport aux meilleurs, finiraient aussi en bas de la liste d'attente et obligés de se rabattre sur des formations voir des métiers peu réjouissants.

Le sage respecte donc tout le monde, afin que chacun puisse vivre en paix et en harmonie avec les autres quelque soit son choix de carrière, son métier, son orientation sexuelle, à la condition stricte que l'on reste respectueux des autres. Le sage ne se permet pas de juger l'individu suivant ses goûts y compris sentimentaux et sexuels et sa profession. Il juge, comme déjà dit dans d'autres chapitre, les paroles et les actes des individus suivant si ces paroles et actes prônent le respect et l'harmonie ou pas.

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum