ADEP

ADEP veut dire Association pour Débats et Etudes sur la Pédophilie. Il s'agit donc d'un lieu pour débattre et étudier la pédophilie et surtout les pédophiles. FORUM INTERDIT AU MOINS DE 16ANS


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

36-"...C'est contre dieu." [Partie 3/3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Ce Chapitre est la suite et la fin des deux précédents :
http://adep.etudiantforum.com/t231-34-c-est-pas-normal-c-est-immoral-partie-1-3
http://adep.etudiantforum.com/t232-35-c-est-contre-nature-partie-2-3


Après avoir parlé de ceux qui exigent que nous soyons conformes à la normes, à la morale et à la nature, parlons maintenant de ceux qui exigent qu'il faudrait être conforme à la volonté de dieu.
C'est un sujet dont j'ai déjà parlé plusieurs fois. Je vais donc essayer de ne pas trop m'y attarder. Mais pour commencer, on répétera que nous ne savons pas si dieu existe. Et si il existe, nous ne connaissons pas sa volonté. Les religions monothéiste se contredisent même entre elles. Je rappelerai aussi que plusieurs passages des textes religieux légitiment l'esclavagisme, la torture, le lynchage, l'infanticide et le cannibalisme.


D'ailleurs si dieu était vraiment l'auteur de ces textes et si il était vraiment pour la paix et l'harmonie entre les êtres et qu'ils les aimaient tous, il n'aurait jamais écrit de telles choses prônant la domination des uns et la soumission des autres, et encore moins des lignes approuvant la torture et autres barbaries précitées.
Et étant donné le pouvoir d'influence que les religions ont eu pendant des siècles, si dieu était pour que nous nous aimions et nous respections tous (je rappelle que l'amour sans respect n'est plus de l'amour), il aurait écrit des textes bien plus explicites sur ce fait, or c'est plutôt le contraire. Les textes religieux prétendument écrits par dieu, ont surtout divisé les hommes et les ont beaucoup plus appris à se rejeter et à se craindre qu'à vivre en paix et l'histoire le démontre malheureusement clairement. Certains fanatiques religieux m'ont alors répondu que je semais la rébellion contre dieu en contestant ses volontés. Ce qui est faux. Je sème la rébellion contre ce genre de précepte qui nuit à la paix et à l'harmonie entre les êtres. Je ne peux pas me rebeller contre dieu, car je ne sais même pas si il existe et si il existe, je ne le connais pas et ne connais pas ses volontés. Et je répète que si il existe et qu'il nous aime vraiment, il ne peut pas approuver de tels préceptes consistant à nous craindre, nous rejeter et nous entretuer.


Celui qui cherche le chemin de la sagesse et de l'harmonie saura faire la distinction entre un éventuel dieu existant et les textes religieux écrits par des hommes. Or ce sont les textes en question qui incitent les hommes à se rejeter et s'entretuer et non pas forcément dieu lui-même.
Je rappelle tout de même qu'un sage, comme tout le monde, ignore si dieu existe ou pas. Il ne niera donc pas l'existence de dieu, mais il fera la part des choses et en réfléchissant, il doutera alors, pour toutes les raisons précitées, que les textes religieux aient vraiment été dictés par dieu. Il croira surtout ce qui lui semble logique or on ne peut pas prétendre aimer quelqu'un et donc le respecter tout en lui voulant autant de mal que ce qui est décrit dans les textes religieux. Ce genre de verset, comme celui du coran approuvant l'esclavagisme des non musulmans semblent avoir été écrit pour obliger les gens à se convertir à l'islam.
Idem pour le verset biblique qui prône le lynchage des homosexuels. Si dieu a vraiment écrit ces lignes et cherche à nous obliger à nous entretuer, ce qui entre en plus en contradiction avec le commandement "tu ne tueras point", c'est que ce n'est pas un dieu d'amour, mais un dieu de discorde et tyrannique. Et un souverain tyrannique ne peut pas guider son peuple sur le chemin de la paix et de l'harmonie car il est lui même sur le chemin de la discorde et de l'oppression. Et le peuple est censé aller là où son souverain lui commandera d'aller. Ou alors le peuple opprimé se révoltera contre son tyran ce qui entrainera la guerre, soit exactement le contraire de la paix et de l'harmonie nécessaires au bonheur.


Sans compter que d'après ces mêmes textes, si on ne se conforme pas aux textes religieux, dieu nous enverra en enfer pour y souffrir pour l'éternité après notre mort. Le sage se posera alors les questions suivantes. Un individu qui n'a fait de mal à personne, ou du moins qui s'est efforcé à ne faire de mal à personne (on ne peut pas vivre sans faire d'erreur), qui prône l'amour et le respect d'autrui mériterait-il alors le supplice éternel des enfers, juste parce qu'il a refusé de réduire en esclave des gens qui ne pensent pas comme lui? Parce qu'il a refusé d'imposer ses croyances aux autres? Parce qu'il a refusé de tuer au nom d'un dieu ou d'un prophète qui s'est pris pour dieu?
Donc inversement, un individu qui n'ont seulement a réduit des hommes en esclaves mais qui en plus les a battu et torturé, qui a tué des homosexuels, qui a contraint par la terreur de croire comme lui, mériterait de vivre dans le bonheur éternel du paradis en harmonie et en paix, alors qu'il n'a fait de son vivant que répandre la haine, le malheur et la discorde?


Pour que le paradis soit un lieu paisible et harmonieux, il faut des gens qui se respectent et sachent donc vivre en paix et en harmonie que ce soit sur terre ou au ciel. Ce qui exclut les homophobes, les racistes, les terroristes, les esclavagistes et tout ceux qui veulent imposer leurs religions, leurs traditions, qui empiètent sur les libertés individuels de chacun et qui prônent le traitement inégalitaire entre les êtres. Certaines théories religieuses affirment que notre vie sur terre serait un test pour mériter notre place au paradis. D'un certain point de vue sage, cela paraît plausible. Car un individu qui détruit, qui tue, perturbe l'harmonie sur terre, perturbera très certainement aussi l'harmonie dans les cieux. Sa vie sur terre aura prouvé son incapacité à vivre en paix et dans le respect et le bonheur mutuel entre les êtres.



Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum