ADEP

ADEP veut dire Association pour Débats et Etudes sur la Pédophilie. Il s'agit donc d'un lieu pour débattre et étudier la pédophilie et surtout les pédophiles. FORUM INTERDIT AU MOINS DE 16ANS


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

FAQ sur la pédophilie et la pédocriminalité

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Il y a trois facteurs principaux qui influent sur un individu potentiellement pédophile à passer à l'acte ou pas. On parlera d'individu qui peut potentiellement devenir pédosexuel, car les facteurs que je vais énumérer ne concernent pas uniquement les pédophiles.

-Le premier facteur est la peur de la loi et du fait que la pédosexualité soit interdite. Plus le potentiel pédosexuel aura peur d'être découvert, d'aller en prison, d'être renié par la société, sa famille etc... Plus il sera motivé pour ne pas passer aux actes.

-Le deuxième facteur est l'amour et le respect pour les enfants. En effet, plus on aime quelqu'un, que ce soit un adulte, un enfant, un animal etc... Plus on la respecte. Et plus on respecte un être quelconque, moins on veut lui faire du mal, au contraire même, on veut le protéger. Donc plus un potentiel pédosexuel aura des sentiments pour les enfants, plus il se rendra compte et tiendra compte du mal qu'il pourrait leur faire en passant aux actes, donc plus il s'en empêchera.

-Le troisième facteur, sans aucun doute le plus important, c'est le facteur pulsatif du besoin de se satisfaire sexuellement. Plus un potentiel pédosexuel sera frustré et insatisfait sexuellement, plus il aura envie de passer aux actes. Et plus il aura des difficultés à se satisfaire sexuellement d'une autre façon qu'avec des rapports pédosexuels, plus il ressentira un besoin de plus en plus irrépressible de le faire. Non seulement ça, mais en plus, si l'individu est fortement compulsif, ses pulsions peuvent occulter les deux facteurs précédents, c'est à dire l'individu ne pensera qu'à se satisfaire sexuellement sans tenir compte de sa peur de la prison et  de son amour et respect pour les enfants.

Pour plus de détails je vous invite à lire le dossier complet sur le sujet

Retour vers la page d'accueil

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com
-Quels facteurs poussent un parent à devenir incestueux?

On dit souvent que les pédophiles actifs s'en prennent en premier à leurs enfants. C'est en effet logique, car leurs propres enfants sont souvent des cibles faciles. Ils sont censés obéir à leurs parents et ces derniers ont leurs enfants à porter de main. Mais les vrais pédophiles sont rarement incestueux. La plupart des pédophiles ont un fort instinct parental et cet instinct les empêche généralement d'être sexuellement attiré par leurs propres enfants, car un enfant est le clone de ses parents. Le fait que son enfant soit une moitié de lui, cela bloque généralement l'attraction sexuelle qu'un pédophile pourrait avoir quand il s'agit de son propre enfant.

La plupart des parents incestueux ont en fait un instinct parental très faible et renient en quelque sorte leurs enfants. Certains parents renient leurs enfants par la violence, en étant méchants avec eux et certains iront jusqu'à briser le rapport parent/enfant par des rapports incestueux qui renforcent l'idée du fait qu'ils ne sont pas affiliés.

D'autres nombreux cas de parents incestueux font en fait jouer à leurs enfants un rôle qui n'est pas le sien, tel que l'homme de la maison. Certaines mères incestueuses par exemple, souffrent du manque d'homme dans leurs vies et sont traumatisées par l'abandon de leurs maris. Alors elles se rabattent sur leurs fils en disant "maman a besoin d'un homme dans sa vie et tu es cet homme car c'est toi, l'homme de la maison".
Voir le dossier suivantpour plus de détails :

Retour vers la page d'accueil

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com
-Comment les pédophiles passent-ils aux actes?

Certains passent aux actes subitement, notamment ceux qui sont compulsifs ou qui gèrent mal leurs sexualité et leurs émotions.

Ceux qui sont de nature irrespectueux et qui n'ont pas de sentiments pour les enfants, useront plus fréquemment de méthodes violentes, telles que le chantage, la menace, la force, voir la terreur et le meurtre.

Ceux qui ont des sentiments pour les enfants seront plutôt du genre à rejeter les méthodes violentes et vouloir à la fois être respectueux envers les enfants tout en étant actifs. Ils ont alors recours à des méthodes douces. Ils influencent les enfants, les poussent à un libertinage sexuelle et initient les enfants sexuellement. Ils considèrent souvent qu'ils ne font pas de mal aux enfants et justifient les rapports pédosexuels en prétendant que les enfants aiment ça, en ont besoin et que la société est du genre castratrice envers les enfants et leur privent du plaisir sexuel et les empêchent de s'épanouir sexuellement. Mais ce type de pédosexuel initiateur, qui est le plus fréquent, a tendance à exposer les enfants à des pratiques sexuelles qui sont d'un niveau souvent bien au delà de leurs niveaux de maturité et qui a quand même des chances de les perturber.

Retour vers la page d'accueil

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com
-Les pédophiles sont-ils des psychopathes?

Non, heureusement. La pédophilie est l'attraction sexuelle envers l'enfance, tandis que la psychopathie est l'incapacité à faire la distinction entre le bien et le mal. Ce sont donc deux choses distinctes.

Un psychopathe pédophile a des chances d'être actif, voir sadique, dominant et même peut-être un meurtrier. Or de nombreux pédophiles ne sont pas actifs et même ceux qui sont actifs ne sont généralement pas des psychopathes.

La plupart des pédophiles actifs obtiennent des rapports pédosexuels par la douceur. Ils considèrent ne pas leur faire de mal. Ils initient les enfants aux plaisirs de la sexualité et considèrent que ça ne peut être que bénéfiques pour ces derniers. Mais ces pédophiles là ne sont pas pour autant des psychopathes, ils croient juste ce qui leur arrange et des tas de gens, non pédophiles, croient aussi ce qui leur arrange, afin de justifier des actes d'escroquerie, de racisme et autres... sans pour autant, non plus, être des psychopathes.

La psychopathie peut en revanche altérer le fonctionnement du cerveau et la perception du psychopathe peut s'en retrouver modifiée, au point de libérer des attractions pédophiliques, jusque là refoulées. Un psychopathe peut parfois commettre des actes pédosexuels, sans pour autant être pédophile, mais par désir de dominer par exemple. Et une petite fille, malgré son jeune âge possède des traits de caractère féminins et du fait de son jeune âge peut être facile à soumettre et donc être une proie idéale pour un psychopathe en quête de rapport sexuel avec une personne féminine et de rapport dominant/dominé(e).

Voir le dossier sur la pédophilie et la psychopathie pour plus de détails.
Retour vers la page d'accueil

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com
Ca arrive, mais ce n'est bien évidemment pas toujours le cas, fort heureusement.

La plupart des pédocriminels ne sont pas des victimes et la plupart des victimes ne deviennent pas pédosexuels à leurs tours.

Il y a des enfants battus qui reproduisent les gestes et les comportements violents qu'ils ont subis durant leur enfance. Soit ils banalisent cette violence, notamment car ils s'y sont habitués et adoptent alors des discours du style "moi j'ai pris des claques, des coups de règle etc... et j'en suis pas mort, cela m'a appris à respecter les adultes...", ils normalisent ce genre de comportement, donc ils les reproduisent. D'autres se rendent compte que l'éducation par la violence est mal, mais ils ont, pour certains, ce qu'on appelle des réflexes conditionnés. C'est à dire quand ils étaient enfants, dès qu'ils renversaient un verre d'eau par exemple, on leur mettait une claque. Donc dès que leurs propres enfants renversent un verre d'eau, ils ont développé le réflexe de leur donner une claque aussi.

La maltraitance sexuelle fonctionne de manière similaire. Certaines victimes, notamment celles qui ont été maltraitées par des gens de confiance et qui sont censés être des modèles et leur servir d'exemples, et qui ont été maltraitées sexuellement pendant une longue période, peuvent elles aussi banaliser, puis normaliser ce genre de comportements et en arriver du coup à les reproduire. Il en va de même pour les réflexes conditionnés, des parents ayant sexuellement tripoté leur enfant en prétextant soigner une blesseur ou pour le laver, la victime devenu parent à son tour peut lors des mêmes circonstances reproduire ce comportement, notamment si ça lui est arrivé de très nombreuses fois. Plus cela arrive souvent, plus la victime normalise et plus l'impact est fort.

Voir le dossier sur les abuseurs abusés pour plus de détails.
Retour vers la page d'accueil

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com
Le but d'une classification des pédophiles par exemple, c'est de faire en sorte à ce que chaque pédophile puisse s'y retrouver afin que l'on puisse mieux les comprendre et que eux même puissent mieux se comprendre. Chaque catégorie auquel le pédophile appartient peut fournir de précieux indices afin de mieux cerner son cas.

Donc une classification des pédophiles peut être un outil précieux et il est important d'essayer de trouver le maximum de catégories afin que chacun puisse avoir un profil déterminé et le plus précis possible, car plus on en saura, plus on pourra aider l'individu si il est en détresse par exemple.

Bien sûr, il ne faut pas faire de déduction hâtive, par exemple en considérant qu'un pédophile parce qu'il est exclusivement attiré que par les enfants, il a forcément plus de mal à se satisfaire sexuellement et passera aux actes. Mais les catégories auxquelles un pédophile appartient, permettent tout de même d'obtenir un certain profil qui ne correspondra peut-être pas en tous points à l'individu, car il y a aussi des tas d'autres facteurs existentiels qui forcément jouent aussi un rôle.

Mais le profil obtenu donne déjà une base, des pistes et des indices à exploiter et permet de faire aussi le tri.
Un pédophile dont le profil est passif et respectueux envers les enfants, on va pas perdre notre temps à lui expliquer et le convaincre que les enfants ont besoin de se développer sexuellement à leur rythme par exemple et que si il a des sentiments d'amour pour eux, il doit respecter ce rythme. Tandis qu'un individu sexuellement immature au point d'aller vers les enfants, on sait qu'à priori, on peut le faire évoluer si on l'aide à gagner en maturité. Ses attractions envers les enfants peuvent disparaître, puisque c'est son immaturité qui le fait aller vers les enfants.
Tandis qu'un vrai pédophile n'est pas attiré par les enfants à cause d'un manque de maturité, donc on ne peut pas le faire évoluer comme l'individu précité. Il serait donc inutile d'essayer de le faire gagner en maturité pour faire disparaître ses attractions pédophiliques.

Mais pour savoir tout cela, le mieux est d'établir un profil de l'individu à l'aide d'une classification claire et détaillée.

Retour vers la page d'accueil

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum