ADEP

ADEP veut dire Association pour Débats et Etudes sur la Pédophilie. Il s'agit donc d'un lieu pour débattre et étudier la pédophilie et surtout les pédophiles. FORUM INTERDIT AU MOINS DE 16ANS


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

A.1-La pédophilie dans l’histoire - Origine de la pédophilie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Je ne sais pas grand sur la pédophilie à travers l’histoire. Mais une chose est sûre, la pédophilie existe depuis longtemps. Certains disent que l’homosexualité existe depuis la Grèce antique, contrairement à la pédophilie. Ce qui est faux, la pédophilie aussi existe, depuis au moins la Grèce antique. A l’époque, les pédophiles et surtout les pédérastes (amoureux des jeunes garçons) avaient même un dieu qui leur était attribué. Eros. Même si aujourd’hui, il est plus connu en tant que dieu de l’amour et sous son équivalent romain, Cupidon.
A compléter donc. Si vous avez des évènements historiques à rapporter sur la pédophilie, c’est ici qu’il faut le faire.

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com
Quelques extraits du livre "qu'est-ce que la pédophilie?" de Serge André et Guidino Gosselin, deux psychanalystes. Ce livre se base sur l'autobiographie d'un pédophile pédosexuel (donc actif), boylover préférentiel donc non exclusif, assumé, séducteur pervers, de bonne foi. Pour mieux connaître la classification des pédophiles, vous pouvez vous orienter sur le topic suivant :
http://adep.etudiantforum.com/t53-e0-les-differents-types-de-pedophiles-classification-des-pedophiles

Je poste d'abord les extraits que je commenterai après.

Dans des sociétés, tout aussi civilisées que la notre, par exemple dans les société helléniques préclassiques, on sait que la pédophilie était organisée au niveau social en tant que rituel de passage pour les jeunes garçons. Dans la société Athénienne de l'âge classique, la pédophilie était non seulement tolérée, mais considérée comme le modèle idéal de la relation amoureuse et pédagogique. (voir le banquet de Platon).

Dans la société romaine, il était de règles que les romains aient pour amants quelques jeunes garçons non pubères pourvu qu'ils ne fussent pas citoyens romains.

Au moyen âge, les monastères étaient des lieux privilégiés des relations pédophiles entre les abbés et les jeunes novices.

Dans bien des cultures qui nous entourent aujourd'hui, l'usage sexuel des enfants, voire leur prostitution organisée, est considéré comme une chose normale dont personne ne se préoccupe.

Pédophiles et homosexuels ont horreur les uns des autres. C'est une donnée connue de la clinique.

Ce moment que j'ai désigné comme l'infantolatrie de l'époque ne risque t-il pas de nous mener vers une forme de pédophilie généralisée et triomphante? L'effroi et la panique que suscite le pédophile ne serait-il pas l'effroi devant la révélation de la signification de notre propre idéalisation de l'enfance?

En touchant à l'enfant, bien suprême de la famille, le pédophile provoque indignation et horreur.

Il est clair que Dutroux ne révèle en rien de la pédophilie. La société se doit de se protéger pervers sadiques, leurs crimes relèvent de l'innommable et malheureusement seule, sans doute, la justice peut espérer les mettre hors d'état de nuire.

La pédophilie existe depuis toujours. Nous pouvons maintenant tenter de répondre à ses manifestations avec des outils adaptés et des connaissances appropriées. Serge André le rappelle : "dans la Grèce classique et à Rome, l'homosexualité masculine était non seulement répandue de manière tout à fait commune, mais davantage encore tenue pour la figure idéale de l'érotisme et le modèle même de l'éducation des jeunes gens".



Dernière édition par Dante (Admin) le Sam 28 Jan - 16:13, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com

Pédophiles et homosexuels ont horreur les uns des autres. C'est une donnée connue de la clinique.
Ce sont surtout les homosexuels qui ont horreur des pédophiles, notamment parce qu'on les compare fréquemment. Si certains points de la pédophilie peuvent être comparables à l'homosexualité, comme le blocage psychologique et le mépris de la société à leur égard, d'autres points ne sont pas comparables, comme les rapports amoureux et les critères d'attraction. Les homosexuels ont pendant longtemps et encore aujourd'hui, rejeté les pédophiles pour se faire mieux accepter.

Ce moment que j'ai désigné comme l'infantolatrie de l'époque ne risque t-il pas de nous mener vers une forme de pédophilie généralisée et triomphante? L'effroi et la panique que suscite le pédophile ne serait-il pas l'effroi devant la révélation de la signification de notre propre idéalisation de l'enfance?
Effectivement l'enfant est tellement idolatré que dans des raisonnements poussés et extrêmes, certains disent "nous sommes tous pédophiles dans ce cas". Sans compter que la vraie pédophilie prend sa source dans l'attraction envers les enfants. Et des tas de gens sont attirés naturellement par les enfants, physiquement et sentimentalement. La pédophilie semble être le résultat d'un développement de l'attraction physique et/ou sentimentale poussée à l'extrême au point d'en éprouver une attraction également sexuelle.

En touchant à l'enfant, bien suprême de la famille, le pédophile provoque indignation et horreur.
Et aussi la peur qu'il arrive malheur à l'enfant. Mais il y a aussi indignation effectivement au niveau du fait que la société ne considère pas celà comme normal, ne serait-ce d'être sexuellement attiré par les enfants.

Il est clair que Dutroux ne révèle en rien de la pédophilie. La société se doit de se protéger pervers sadiques, leurs crimes relèvent de l'innommable et malheureusement seule, sans doute, la justice peut espérer les mettre hors d'état de nuire.
Vu la définition très personnelle de la pédophilie de Serge André et son compère, on est en droit d'émettre des doutes. Ils ne font aucune différence entre l'attraction envers les enfants et le comportement pervers. Mais effectivement Dutroux semble plus être un pervers sadique qu'un pédophile à proprement parlé. Même si on peut éventuellement le considérer comme un pédophile, le sadisme n'est pas l'apanage des pédophiles. Ce n'est, dans le cas du dutroux, pas la pédophilie qu'il faut condamner mais le sadisme.

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum