ADEP

ADEP veut dire Association pour Débats et Etudes sur la Pédophilie. Il s'agit donc d'un lieu pour débattre et étudier la pédophilie et surtout les pédophiles. FORUM INTERDIT AU MOINS DE 16ANS


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[Livre] Quand la porte s'ouvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 [Livre] Quand la porte s'ouvre le Mer 2 Jan - 12:04

Le livre "quand la porte s'ouvre".

Je ne sais pas si le livre est en vente quelque part, je l'ai lu sur des liens sur internet comme celui ci :
http://www.reocities.com/projetopiracema/ViolenciaArtigosTudo/Canada/laportef24.html

Il évoque la façon de traîter les victimes d'abus sexuel durant l'enfance.
Bien que ce livre évoque au début les abus sexuels et les pédophiles de manières quelque peu abusives, en voyant le mal partout notamment, d'un côté ça se comprend, car c'est un livre destiné aux victimes et ceux qui veulent les aider. Des textes qui prennent la défense des pédophiles pourraient mettre mal à l'aise les lecteurs donc. N'empêche que moi je dis qu'il faut toujours dire ce qui est vrai et non égarer les victimes vers des idées fausses même si ça les soulage, ça agrandi leur confusion que de les mentir en disant par exemple "les pédophiles sont tous comme ça, c'est normal". Si le but est de soulager la victime, n'empêche que c'est lui mentir voire c'est peut-être même profiter de sa état de faiblesse pour lui croire quelque chose qu'on veut faire croire aux autres. Ce qui est mauvais aussi pour les victimes, c'est que si elles se mettent en tête que les pédophiles sont tous des abuseurs pervers, menteurs etc... comme celui qu'elles ont connus, si un jour on leur parle de pédophiles sincères ou de rapports pédosexuels sans mauvaises conséquences (car cela existe), elles risquent à nouveau de replonger dans la confusion et la culpabilité. Comme je le cite dans le logo du forum, "déculpabiliser les victimes oui, mais sans leur mentir"

Mais cela dit, ce livre est riche en explication sur comment réagissent les victimes, ce qu'elles ressentent et comment on peut les aider. Ce livre contient notamment une méthode thérapeutique intéressante qui a bien fait ses preuves.
Je m'en suis inspiré pour écrire les dossiers sur les thérapies dans les topics suivants :
http://adep.etudiantforum.com/t62-m41-les-victimes-les-therapies-la-rupture-du-silence
http://adep.etudiantforum.com/t63-m42-les-victimes-les-therapies-de-victime-a-survivant
http://adep.etudiantforum.com/t64-m43-les-victimes-les-therapies-du-survivant-au-combattant
http://adep.etudiantforum.com/t65-m44-les-victimes-les-therapies-du-combattant-a-la-guerison

Ce livre met donc aussi en avant les difficultés pour les victimes et leurs thérapeutes. Et aussi et c'est quelque chose que j'y aime bien, c'est qu'il met l'accent sur le fait que les victimes ne doivent pas fuir la réalité. Elles se doivent d'y faire face et de passer par le statut de victime avant de pouvoir en sortir. Elles ne doivent pas nier ou étouffer leur vécu mais au contraire l'affronter, car la réalité je le dis souvent, il n'y en a qu'une seule. Et surtout le livre met indirectement l'accent sur le fait qu'une victime pour aller mieux doit passer par la phase de victime avant de ne plus se considérer comme une victime, d'où l'emploi des mots comme survivant et combattant, qui sont des mots plus valorisants et plus optimistes que le mot victime et son statut dans lequel les victimes ont tendance à s'enfermer et où l'on a tendance à enfermer les victimes. En effet la société victimise trop les dites victimes et les empêche de sortir de ce statut de victime par lequel les victimes doivent passer oui, mais y rester non.

Le livre évoque aussi la difficulté des victimes d'abandonner leurs comportements dysfonctionnels qui leur donne l'illusion de se sentir plus en sécurité mais qui les perturbent plus qu'autres choses. Ce livre permet donc de faire adopter aux autres certains points de vue et le fonctionnement de ce point de vue.

A noter enfin une dernière chose, ce livre évoque les victimes de sexe masculin, mais pour moi, la méthode thérapeutique de ce livre conviendrait aussi très bien aux victimes de sexe féminin. Il y a des modifications à faire suivant les circonstances qui diffèrent (et pas seulement le sexe de la victime et des abuseurs) mais cette méthode me paraît appropriée pour la plupart des victimes.

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum