ADEP

ADEP veut dire Association pour Débats et Etudes sur la Pédophilie. Il s'agit donc d'un lieu pour débattre et étudier la pédophilie et surtout les pédophiles. FORUM INTERDIT AU MOINS DE 16ANS

anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

C.5 - La sexualité bloquée – Les barrières psychologiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

QU'EST-CE QU'UNE BARRIERE PSYCHOLOGIQUE?

Je précise juste ce qu'est une barrière psychologique que j'appelle aussi parfois un blocage psychologique ou barrière psychique.
Il s'agit d'un mécanisme qui empêche un individu de développer des sentiments et surtout une attraction sexuelle envers certains types d'individus pour diverses raisons, notamment parce que le type d'individu en question lui provoque un sentiment de répulsion car il ne correspond pas à ses besoins et sentiments voir qui va totalement à l'encontre de ses besoins et sentiments. Ou alors un mécanisme qui bloque l'attraction sexuelle en raison du surmoi qui réprime en quelque sorte cette attraction et provoque un dégoût, une répulsion vis à vis de l'attraction sexuelle et donc de manière essentiellement inconsciente.

QUELQUES EXEMPLES

Pour expliquer la fausse pédophilie, je prends un autre exemple plus explicite. Un homme homosexuel peut être attiré par un garçon de 10ans et donc ressembler à un pédophile qui aime les garçons de 10ans. Mais l'homosexuel aimera chez le garçon de 10ans sa masculinité, son phallus, son allure masculine. Tandis que le pédophile lui aimera son enfance, son visage d'enfant, son absence de puberté.

Un pédophile attiré par les jeunes garçons aimera souvent chez ces derniers la douceur du visage et de la peau, car cela fait partie des critères d'attraction envers l'enfance. Tandis que l'homosexuel qui est attiré par les jeunes garçons, lui, la douceur la peau de l'enfant lui sera indifférent, car ce n'est pas l'enfance qui l'intéresse chez lui mais sa masculinité. Cet individu n'est donc pas un pédophile, mais un homosexuel. C'est donc un "faux pédophile". Un individu pas attiré par l'enfance. Un pédophile est attiré par l'enfance, se focalise sur l'enfance et non la masculinité. Un homme attiré la masculinité, c'est de l'homosexualité, ce n'est pas de la pédophilie.

Quant à l'histoire de linéarité. Certains passeront par une phase où ils seront attirés par les enfants de 10ans et certains faux pédophiles resteront bloqués à cet âge là, non pas par pédophilie. Non pas parce qu'ils sont attirés par l'enfance, mais parce qu'ils sont immatures.

BARRIERES PSYCHOLOGIQUES

Mais il y a plusieurs facteurs qui rentrent en compte dans l'orientation sexuelle. Il y a les sentiments, les critères physiques et esthétiques, les besoins que nous avons et il y a les barrières psychologiques.

La plupart des individus, prenons les hommes développent des barrières psychologiques les empêchant d'être attirés par des individus de maturité supérieure et surtout inférieure. Par exemple un homme de 40ans, peut avoir aimé les filles de 16ans quand il avait 16ans. Mais souvent un homme en vieillissant se désintéresse des filles de 16ans, car le niveau de maturité n'est plus du tout le même et cela crée un blocage, une barrière psychologique qui fait que l'individu ne sera plus attiré par les filles de 16ans, même si elles possèdent la féminité et l'esthétisme qui lui plaîsent.

Maintenant il existe des individus qui ne développent pas les barrières psychologiques précitées (et en développent d'autres). Et donc pour certains individus de 40ans, pour rester dans le même exemple, cela peut faire qu'ils resteront attirés par les filles de 16ans, malgré une grande différence de maturité.

Je reprécise que dans la plupart des rapports amoureux et sexuels, les individus ont tendance à aller vers des partenaires de maturité plus ou moins équivalente. D'où le fait que souvent on se désintéresse des adolescentes quand on grandit alors qu'on avait tendance à être attiré par les adolescentes quand on est soi-même un adolescent.
En fait au niveau de ces barrières, il y a probablement aussi le point de vue que l'on a vis à vis de la différence d'âge. Par exemple,un homme de 40ans verra fréquemment une jeune fille de 16ans comme étant potentiellement sa fille, je veux dire comme pouvant être sa fille, ce qui bloque là aussi par barrière psychologique l'attraction sexuelle.

LES BARRIERES PSYCHOLOGIQUES CHEZ LES FAUX PEDOPHILES

Maintenant, il existe aussi des individus qui lorsqu'ils avaient genre 12ans et ils commencent à s'éveiller plus à la sexualité, avec les premières éjaculations, ils ne sont parfois pas attirés par des filles de 10/12ans. Ils ne passent pas par une phase d'attraction envers les enfants peu voir pas pubères. Et donc ils ne restent pas bloqués à cet âge là ou n'évoluent pas vers des individus plus âgés et plus matures (puisqu'ils seront déjà attirés par plus âgés et plus matures). N'empêche que certains de ces individus peuvent quand même être attirés par les enfants peu ou pas pubères sans être pédophiles. En raison de barrières psychologiques qui ne se sont pratiquement pas développées, certains hétérosexuels, donc homme attirés par la féminité, peuvent se mettre à être attirés sexuellement par des petites filles. Non pas par pédophilie, mais par hétérosexualité. Ces individus seront attirés par la féminité chez les petites filles, mêmes très jeunes. Comme les barrières psychologiques qui ont tendance à pousser les hétérosexuels à être attirés par des individus de sexe féminin de maturité à peu près équivalent, ne se sont pas développées, ces hommes là seront attirés par la féminité, même chez les petites filles. Les barrières psychologiques créent aussi des facteurs de répulsion. Toujours chez les hommes hétérosexuels, ces barrières se développent souvent et provoquent alors un sentiment de répulsions chez ces hommes vis à vis des petites filles qui représentent plus des enfants que des femmes et bloquent alors l'attraction sexuelle. Mais chez un homme chez qui ces barrières n'existent pas ou un homme qui les avaient mais qui les a perdues, les facteurs de répulsion disparaîssent alors, l'individu passe outre ses barrières qu'il a développées et peut étendre son attraction hétérosexuelle jusqu'aux jeunes filles, voire mêmes les petites filles en voyant chez elles la féminité qui l'attire et ne plus y voir les critères de répulsion qui l'empêchaient de développer leurs attractions jusqu'aux enfants.


FACTEURS DE REPULSION

Ces facteurs de répulsions sont souvent la différence de maturité, un adolescent de 16ans hétérosexuel sera souvent peu attiré par une jeune fille de 12ans, même si cette dernière fait plus âgée, car le rapport en sera inégalitaire et les sentiments de l'adolescent ont des chances de ne pas pouvoir se développer et donc de l'empêcher d'être vraiment attiré par la fille de 12ans.
Les facteurs de répulsions peuvent être aussi comme dit plus haut, le fait de plus voir en une jeune fille (par exemple) une personne comme pouvant être son enfant que son partenaire sexuel ou amoureux,empêche aussi l'attraction sexuelle de se développer.
Et enfin, le plus gros facteur de répulsion, c'est l'enfance tout simplement. Un homme hétérosexuel qui verra chez une petite fille, plus de l'enfance que de la féminité, aura des chances de bloquer et d'être repoussé par la sexualité envers l'enfance car cela ira totalement à l'encontre à ses critères d'attraction. Un peu comme un hétérosexuel qui n'arrivera pas à considérer un homme éféminé comme une femme, il sera souvent repoussé par la partie homme de cet être androgyne.
Mais un homme hétérosexuel qui n'a pas les barrières psychologiques précités pourra trouver attirant une petite fille en passant outre la barrière qui l'empêche de trouver les enfants repoussants sexuellement, et de trouver leur féminité attirante.

ABUS SEXUELS DES FAUX PEDOPHILES

C'est aussi en partie pour cela qu'il existe des hommes qui abusent d'enfants sans être pédophiles et qui croient malgré tout, qui sont et déclarent même être sexuellement attirés par les petites filles, mais sans pour autant être pédophiles. Chez certains individus pour se satisfaire sexuellement, la présence d'un vagin représentant la féminité et le visage féminin suffisent à combler leur hétérosexualité et donc éventellement prendre du plaisir à abuser une petite fille alors qu'ils ne sont pourtant pas pédophiles. Ils ne sont pas pédophiles mais les rapports des tribunaux, des experts et compagnie diront souvent qu'ils le sont, car ils ne savent différencier la vraie pédophilie de ce genre de cas d'hétérosexuel qui ont étendu leur hétérosexualité jusqu'aux enfants.

Mais ces gens là, attirés par la féminité et non l'enfance, je le redis, sont de faux pédophiles. Car ils ne sont pas attirés par l'enfance mais par la féminité. C'est juste que dans leurs cas, leurs attractions envers la féminité s'étendent bien au delà des individus de maturité à peu près équivalente et que les barrières psychologiques créants des critères de répulsions qui empêchent la plupart des hommes hétérosexuels d'être attirés par la féminité des enfants ne se sont pas développées ou ont été détruites.
En bref, je le redis, un vrai pédophile est un individu qui correspond à la seule et unique définition de la pédophilie : "Un individu sexuellement attiré par l'enfance" et non pas "un individu qui est sexuellement attiré par des enfants", car il ne suffit pas d'être sexuellement par des enfants pour être un pédophile, il faut que ses critères d'attraction soient focalisés sur l'enfance.

Il doit y avoir plusieurs raisons pour qu'un individu voit ses barrières psychologiques se détruire, mais je n'en connais qu'une seule, c'est le dérèglement hormonal.
http://adep.etudiantforum.com/t84-d3-cas-soignables-dereglement-hormonal

IMPORTANCE DE FAIRE LES DISTINCTIONS

Après certains diront que ça n'a pas d'importance de savoir si un homme est attiré par une enfant par pédophilie ou par hétérosexualité, car une enfant reste une enfant et donc ça reste grave. Si. Ca a beaucoup d'importance, car un faux pédophile ne possède pas du tout le même point de vue et les mêmes critères d'attraction qu'un vrai pédophile. Donc les deux ne se traîtent pas du tout de la même façon. Sans compter que la fausse pédophilie ne provient pas des mêmes origines que la vraie pédophilie. Savoir différencier un faux pédophile, d'un vrai est donc très important pour savoir comment empêcher un individu de passer à l'acte ou de le soigner éventuellement si il en a besoin ou de lui apprendre à gérer ses attractions et ses sentimens qui ne sont pas les mêmes non plus. Donc quand on a un individu sexuellement attiré par les enfants ou un pédophile en face de soi, il faut savoir à quelle catégorie il appartient afin d'agir plus efficacement.

Voir le profil de l'utilisateur http://adep.etudiantforum.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum